Author: 7 Lames la Mer

Le rêve de Martin Luther King : émerger des vallées obscures

Le 28 août 1963, devant plus de 250.000 personnes à Washington, Martin Luther King prononce un discours parmi les plus célèbres de l’histoire contemporaine. Militant non violent pour les droits civiques des Afro-Américains, pour la paix et contre la pauvreté, prix Nobel de la Paix en 1964, il est assassiné le 4 avril 1968 à Memphis (Tennessee). «I have a dream», texte intégral en français. Zordi mi mazine…

Le mystère du galet Gamède enfin percé ? (3)

Les 24, 25 et 27 février 2007, le cyclone Gamède secoue l’île de La Réunion. La mer déchaînée dévoile des sépultures d’esclaves sur la plage de sable noir de Saint-Paul tandis que sur le rivage de galets ronds du Port, le terrible koudvan — coup de vent — livre une imposante pierre de taille gravée d’une date : «1886». Mais d’où venait donc ce galet gravé ? Grâce à la photographe Thérèse Le Prat (1895-1966), le mystère du «galet Gamède» a-t-il été percé ?

Potémont, 21 ans, peintre de l’ombre réunionnaise

Qui est l’auteur de la lithographie intitulée «Danse des noirs sur la place du gouvernement, le 20 décembre 1848, abolition de l’esclavage» ? Antoine Roussin ? Adolphe Théodore Jules Martial Potémont ? Ils ont chacun signé une oeuvre portant ce titre. Deux versions fort ressemblantes : même angle de prise de vue, même impression générale… Seuls quelques détails permettent de les distinguer. Jeu des sept différences et découverte de quelques œuvres majeures de Martial Potémont.

Le mystérieux lac intérieur de La Réunion

Les anciens (certains du moins…) prétendent qu’il y avait autrefois un grand lac au centre de l’île, entouré de montagnes. Ce «lac intérieur» était d’ailleurs mentionné notamment sur la carte dite de Flacourt et datée de 1653. N’est-ce pas les vestiges de ce «lac intérieur» qui réapparaissent lorsqu’il pleut des cordes sur La Réunion ? Le photographe Timaoul a réalisé un cliché saisissant de ce «lac intérieur» le 7 février 2016 sur la route du volcan. Plus que jamais, «notre île est pour le monde un éclatant mystère»…

Siya, une Indienne au cœur du maloya ?

Un des personnages les plus emblématiques du maloya traditionnel serait une… Indienne. À La Réunion, tout le monde la connaît sous le nom «Monmon Siya», celle qui ne dort jamais dans une maison qui ne lui appartient pas [la kaz la pa moin mi dodo pa]. Du chant sacré de l’hindouisme au maloya, Siya, une même femme pour deux rituels. Une chose est certaine : «Monmon Siya» est depuis longtemps devenue Réunionnaise.

James Baldwin : «Je ne suis pas votre nègre»

«Hannibal, 24 ans, bon caractère — Lavenda, 20 ans — Prince, chauffeur, 27 ans — Betsy, nourrice, 40 ans — nourrisson, 9 mois»… Liste extraite d’une annonce de vente d’esclaves [19ème siècle] aux Etats-Unis d’Amérique. «Marie Nathalie, 4 ans, noire — Marie Barbe, 41 ans, mulâtresse — Ursulette, 51 ans, noire, sourde — Parfait, 45 ans, malgache rouge»… Extrait du recensement [1843] des esclaves de Mme Desbassayns à La Réunion. «Je ne suis pas votre nègre», film de Raoul Peck, réalisé à partir des écrits de James Arthur Baldwin, explore la condition des Noirs aux USA. Hier et aujourd’hui.

De la «Pompe Zamal» à la «Tortue», histoire de fontaines

Des pompes, des anges créoles, une tortue… Voici l’histoire — parfois baroque — de quelques fontaines de La Réunion. Des points d’eau, lieux magiques, où se nouaient des intrigues, où l’on venait glaner les derniers commérages, recharger les arrosoirs, préparer la rébellion et parfois étancher sa soif. Pour que les fontaines continuent de ruisseler !