Auteur : 7 Lames la Mer

Moringue 1920 : «Sors devant moi, sinon…»

Le moringue, cousin de la capoeira, est une pratique qui de nos jours a retrouvé sa vivacité. 7 Lames la Mer vous propose de découvrir une description de moringue, datant de la décennie 1920 et publiée une première fois en 1928 dans le livre de Jean-Valentin Payet «Au seuil des cases». Les «batailleurs» de l’époque — des héros — avaient pour noms «Gros Mimi», Latour dit «cafre rouge», Pierre-Maurice, Coat, Fanfan Jacquemont, Daniel Lescarteau, Valromeix dit «Profur», etc. La scène se déroule dans le sud de l’île, à Saint-Pierre.

  •  

L’enfant qui attendait au royaume des morts (6)

Une poupée pour se protéger du mauvais œil et tenir les âmes errantes à bonne distance. Une vieille dame qui est attendue de l’autre côté de la vie. Deux amants qui s’enfuient dans la montagne… Dans nos mondes créoles, le temps des avents est peuplé de légendes, de croyances, de superstitions… «La Réunion de tous les mystères», épisode 6.
À suivre…

  •  

Frisson la passe dessus moin (5)

Où l’on découvre un arbre théâtre d’étranges phénomènes. Où l’on frissonne en croisant dans le fénoir la silhouette de Pa Zidore. Où l’on retrouve la célèbre «dame blanche». Où l’on se glisse par les portes dérobées d’une vieille case disparue… Frisson va passe dessus zot ! «La Réunion de tous les mystères», épisode 5…

  •  

L’esprit des marrons est encore dans Mafate (4)

Où l’on apprend que 7 nœuds dans une cordelette autour du cou peuvent guérir un enfant. Où l’on découvre que le «Cap Bernard» est en fait le «Cap des Sorciers». Où l’on frissonne à l’évocation de Simicoundza Simicourba. Où l’on rêve devant les étranges visages cachés dans la montagne… C’est le temps des avents et son cortège de légendes. «La Réunion de tous les mystères», épisode 4…

  •  

Arnaud Dormeuil, sa té in moun kom nou !

En 20 ans de carrière, Arnaud Dormeuil aura joué 1.409 fois sur scène devant 328.000 spectateurs. Mais au diable les chiffres. Arnaud Dormeuil est à jamais gravé dans la mémoire populaire comme la figure emblématique du théâtre Vollard. Hommage à celui qui nous a quittés le 14 novembre 2008, à 44 ans.

  •  

Des robes de mariée pour rendre les promesses (3)

Où l’on apprend que tonton Hector est à la fois à Madagascar et sous la «treille chouchoute» à Salazie. Où l’on découvre pourquoi un ange frappe à la vitre de la voiture qui roule. Où l’on croise un saint qui aime le rouge. Où l’on se prend à rêver d’une île qui n’existe pas. Voici le temps des avents… La Réunion de tous les mystères, épisode 3.

  •  

Quand les morts disaient la messe (1)

«Deux ou trois mois avant Noël, prenez garde aux âmes perdues qui vous guettent», prévenait Emmeline Payet-Coupama dans son ouvrage «Six hèrs le soir» [Six heures le soir]. Le temps des avents. Quelques conseils… et quelques zistoir Grand Diab.

  •