Author: 7 Lames la Mer

Bal Ma Nini : le premier «love-dating» réunionnais

À mi-chemin entre le bal des débutantes, le love-dating et la maison close, le bal Ma Nini — l’affranchie qui le mit au goût du jour en 1860 — présentait de «jeunes et jolies demoiselles de couleur» aux «messieurs de la ville». Mais au bout, pas de mariage, juste des «collages»… Dans son livre «Chroniques réunionnaises recueillies au seuil des cases», publié en 1988 [L’Harmattan] sous le titre «Récits et traditions de La Réunion», Jean-Valentin Payet nous livre quelques détails sur ce fameux bal…

Kosa in shoz… i mèt dan la boush

Lèr i ariv pou manzé. Dosi la tab drésé, nana pou régalé. Lo vant i réklam. La boush i déklam : in kou’d fourshèt, in sirandane ! Paré pa paré ?
L’heure du repas approche. Sur la table dressée, il y a de quoi se régaler. Le ventre réclame. La bouche déclame. Une cuillerée, une sirandane ! Prêts ?

Manger du piment… et vivre mieux !

Le piment et ses multiples vertus… Une étude confirme les «effets protecteurs potentiels des aliments épicés sur la santé» et met en lumière l’action bénéfique de la capsaïcine, principal composant actif du piment : anti-obésité, anti-oxydant, anti-inflammatoire, anti-hypertenseur, anti-microbien… À consommer au moins une à deux fois par semaine. A La Réunion, c’est tous les jours. Et pour certains, matin, midi et soir ! Mais attention : piment frais…

Pâté créole, sa Bourbon mèm !

Au fond de sa vieille malle en bois, 7 Lames la Mer a retrouvé un livre de Claire Bosse, édition 1950. Et dans ce livre… la recette lontan du pâté créole. Bonapéti zot tout mé obli pa gourmandiz na lo zié pli gran k’lo vente ! An atandan, liss zot doi…

Cet homme a survécu à deux bombes nucléaires

«Jamais je n’oublierai / les morts carbonisés / restés assis / sur les banquettes d’un tramway / atomisé d’Hiroshima». 6 août 1945, 8h15 : Tsutomu Yamaguchi est à Hiroshima lorsque la bombe atomique «Little boy» explose. 9 août 1945, 11h : il est à Nagasaki lorsque la bombe atomique «Fat man» explose. Voici l’histoire de cet homme qui a survécu à deux explosions nucléaires.

Ras Ti-Lang, histoire d’un chanteur à la langue coupée

Les circonstances de la mort de l’artiste mauricien Ras Ti-Lang, le 18 juillet 2004, restent troubles. Perçu comme l’héritier de Kaya, il est passé par la case prison avant de rendre l’âme. Hommage à ce chanteur/musicien de seggae à qui le destin avait réservé une bien étrange épreuve.