La vilaine «poupée le sort» du bord de mer

La pratique du jogging, recommandée pour le corps… peut s’avérer troublante pour l’esprit ! Certains parcours de santé réservent parfois d’étranges spectacles.

Photo 7 Lames la Mer
Photo 7 Lames la Mer

« Même les chiens ne s’en approchent pas »



C’est un parcours de santé très prisé dans l’ouest de l’île, à quelques mètres du bordmèr. Et nombreux sont les adeptes de l’effort physique qui sont passés devant cette installation sans s’arrêter, préférant même détourner la tête pour ne pas voir le «bébète» !

Nous avons stoppé notre course pour fixer cette image… Et l’installation est toujours là quelques semaines plus tard. Personne n’ayant osé défaire cet agencement — pour ne pas dire «arrangement». «Même les chiens ne s’en approchent pas», racontent promeneurs et joggeurs.

Publiée par nos soins sur un réseau social, l’image a déclenché des réactions unanimes. Non, ce «baba» n’a rien à voir avec les cultes populaires qui tissent la réalité réunionnaise, à laquelle on ne comprend rien si l’on ne sait y déceler l’omniprésence du sacré, de la foi et du merveilleux. Un sacré qui n’a rien à voir avec la sorcellerie, objet de réprobation générale, et qui n’est pas, contrairement à ce que pensent certains commentateurs malveillants, mal informés et malvenus — des caractères qui vont souvent de pair — la «religion réunionnaise».

Photo 7 Lames la Mer
Photo 7 Lames la Mer

Le bordmèr est un lieu magique


L’auteur de cette installation «est quelqu’un qui n’y connaît rien, et veut se faire passer pour un grand sorcier», écrit un commentateur, visiblement hilare.

«C’est encore un montage pour jeter l’opprobre sur la religion tamoule», déclare un autre — et ce ne serait pas la première fois que des procédés de ce genre seraient employés. «De nos jours, de plus en plus de gens sans cervelle jouent avec la sorcellerie», écrit une internaute… Pangar lo rotour baton.

Reste qu’à La Réunion, le bordmèr est un lieu magique. De nombreuses cérémonies s’y déroulent. De nombreux rites. On s’y rend notamment pour «prendre» la septième lame [7 lames la mer…] aux vertus purificatrices. Langues de sable ou de galets ronds, falaises tombant à pic dans l’océan, le bordmèr est un espace de transition entre la mer tumultueuse et le coeur de l’île. Un espace de négociation entre la vie et l’au-delà, entre les hommes et les esprits… qui a bien peu à voir avec cette vilaine poupée que l’on a affublée de divers attributs religieux, ce qui laisse effectivement penser à une provocation.

7 Lames la Mer


A lire aussi :


Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.

  •