L’enfant debout derrière la mort

Il y a ceux qui sentent la mort approcher et qui s’accrochent. Ceux qui hésitent entre les «deux mondes». Ceux qui partent d’un coup. Ceux qui s’endorment paisiblement. Ceux qui résistent et ceux qui se résignent. Et puis il y a cette vieille dame qui est attendue…

‘Jesusito sera un Santo’, de David Alfaro Siqueros.

Et la morgue au bout du couloir


Elle est infirmière au service des urgences d’un grand hôpital de La Réunion. La mort, elle la côtoie au quotidien, entre le ballet des ambulances, les petits bobos, les naufragés de la société, les grands accidentés, les familles stressées, les piqûres et les pansements, les intubations et la salle de déchoquage, les couloirs encombrés de brancards, les gyrophares dans la nuit, les sirènes au petit matin. La fatigue et les horaires décalés… Et la morgue au bout du couloir.

C’est son métier. Elle l’a choisi. Infirmière. Avec tout ce que cela suppose de don de soi et d’altruisme. Elle savait qu’elle serait confrontée à la mort. «On ne devient pas indifférent, explique-t-elle, mais on apprend à gérer. Dans certains cas, c’est plus difficile. Je me souviens d’une petite fille renversée par une voiture… Sa mort m’a vraiment bouleversée. Je revoie souvent son visage d’ange».

Il y a ceux qui sentent la mort approcher et qui s’accrochent. Ceux qui hésitent entre les «deux mondes». Ceux qui partent d’un coup. Ceux qui s’endorment paisiblement. Ceux qui résistent et ceux qui se résignent. Et puis il y a cette vieille dame qui est attendue.

Little Boy Looking at the Sea, n.d. The Arthayer R. Sanborn Hopper Collection Trust. Edward Hopper.

Un petit garçon debout derrière la vieille dame…


« J’ai vécu une expérience troublante avec une patiente âgée, raconte notre infirmière. Elle était en détresse respiratoire et de plus en plus faible. Je savais qu’elle allait mourir et je pense qu’elle aussi le savait. Elle était plutôt calme. Je l’ai accompagnée et j’étais auprès d’elle lorsqu’elle est morte et c’est à ce moment précis que j’ai vu un petit garçon debout derrière la vieille dame»…

La vision est fugitive. L’infirmière lève les yeux et aperçoit l’enfant derrière le lit sur lequel la vieille dame vient de lâcher son dernier souffle. Un clignement de paupière et la silhouette s’évapore.

« Je n’ai pas eu peur mais j’ai quand même sursauté, poursuit l’infirmière. Cette vision était à la fois floue et précise. Je peux difficilement trouver les mots justes pour expliquer ce que j’ai vu.»

La fatigue peut expliquer bien des choses mais elle n’enlève rien à l’histoire racontée par cette infirmière qui conclut en disant : «j’ai eu l’impression que l’enfant était venu chercher la vieille dame».

7 Lames la Mer


A lire aussi :


Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.

  •