Categories

7 au hasard 31 décembre 2014 : Quand Béjart « rencontrait » le maloya... - 14 juillet 2013 : La droite américaine ne veut plus de rappeurs... - 30 avril : Phare d’écologie entre prison et paradis - 13 avril 2014 : Barachois et route en Corniche : vieilles photos inédites - 4 août 2013 : Dimanche dernier, une petite révolution sur le Barachois... - 9 février 2016 : Le mystérieux lac intérieur de La Réunion - 22 mars 2014 : Une attaque contre l’Iran inscrite au budget militaire - 3 octobre 2014 : Le CAFAR et la manière - 15 janvier 2014 : Créole, on t’a cONFisqué ta forêt... - 31 juillet 2014 : Qahera : « leur sang est sur nos mains aussi » -

Accueil > Océan Indien > Mafia : un sanctuaire dans l’océan Indien

Découverte

Mafia : un sanctuaire dans l’océan Indien

13 août 2014
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Un décor paradisiaque dans l’océan Indien... ce n’est pas cela qui manque. Mais il existe une île, peu connue, dans l’archipel de Zanzibar qui porte un drôle de nom... Ne vous fiez pas aux apparences !

L’aérodrome de l’île Mafia à Kilindoni. Photo Wegmann.

C’est un des secrets les mieux gardés de l’océan Indien... Une perle ! Mangroves, baies, bancs de sable, forêts, chapelet d’îlots, récifs coralliens... Au sud-ouest de Zanzibar, au large des côtes tanzaniennes, l’île corallienne Mafia est un « endroit sain » de 48 km environ de longueur sur 17 km au point le plus large (394 km2). « Le nom Mafia viendrait d’ailleurs de l’arabe « morfiyeh » qui signifie « groupe ou archipel » ou du kiswahili « mahali pa afya » désignant un “endroit sain », apprend-on sur le net.

Photo tanganyika.com

Moins de 5000 touristes par an ! Loin de l’agitation, les 40.000 habitants vivent ici de la culture de la noix de coco, de la patate douce, de la noix de cajou et surtout de la pêche. D’ailleurs Mafia est réputée dans le monde des amateurs de plongée sous-marine pour son extraordinaire biodiversité qui a amené le gouvernement tanzanien à instaurer ici un parc national marin en 1995 (822 km2).

Les fonds coralliens de Mafia sont un véritable sanctuaire pour quatre cents espèces de poissons et cinquantaine de variétés de coraux. Grandes tables de corail, coraux fouets, éponges géantes, tortues, barracudas, murènes, raies, requins et thons...

Découverte par Vasco de Gama en route pour Mombasa en avril 1498, Mafia connaîtra de nombreux occupants et influences comme en témoignent quelques vestiges architecturaux désormais envahis par la végétation : Arabes jusqu’au 19ème siècle, Britanniques puis Allemands jusqu’au milieu du 20ème siècle. En 1964, Mafia rejoint le territoire du Tanganyika pour former l’actuelle Tanzanie.

7 Lames la Mer

Photo diveand.travel

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter