Categories

7 au hasard 14 juillet 2013 : La droite américaine ne veut plus de rappeurs... - 18 juillet 2014 : Crash : « deux chasseurs ukrainiens » derrière l’avion abattu ? - 17 août : Ce gouvernement est un épisode de la fin d’un système - 13 juillet 2016 : Compay Segundo : hommage à un artiste créole - 17 janvier 2016 : Vol MH370 : les recherches révèlent une mystérieuse épave - 12 mars 2014 : Grands projets : danger, élections ! - 24 juillet 2013 : Ivy slame hors des sentiers battus - 10 juin 2016 : Les travailleurs n’ont d’autre choix que la lutte - 14 avril 2014 : La Possession : vers une mandature d’austérité ? - 12 septembre 2013 : « Alé voir Roland » -

Accueil > Océan Indien > Naufrages à l’île interdite

North Sentinel Island

Naufrages à l’île interdite

22 février 2016
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Au moins trois navires ont fait naufrage aux abords de « North Sentinel », selon quelques rares éléments historiques. L’île de « North Sentinel » est réputée « la plus dangereuse du monde » parce que ses habitants, les Sentinelles, — population de 50 à 250 personnes — refusent tout contact avec l’extérieur, n’hésitant pas à attaquer ceux qui osent s’approcher un peu trop près du rivage. Cela se passe dans le nord de l’océan Indien. À 5.500 kilomètres de La Réunion. Images d’une épave... et de quelques vertigineuses cascades sous-marines.

North Sentinel Island. Photo : NASA.

Est-ce le paradis sur terre ? Pour les habitants de North Sentinel, la réponse est certainement « oui ». Car ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour préserver leur île de 47 km2, en évitant tout contact avec l’extérieur. Les visiteurs ne sont pas les bienvenus et personne n’est autorisé à mettre le pied sur cette île ! Les Sentinelles sont parmi les tout derniers hommes que la civilisation moderne n’a pas atteints...

« 7 Lames la Mer » vous a déjà raconté l’étrange histoire de cette île de l’archipel Andaman, cette île qui ne ressemble à nulle autre. Si vous voulez en savoir plus, lisez « North Sentinel island : personne ne sortira vivant d’ici ! ».

Les habitants de North Sentinel Island ne veulent pas de visiteurs. Personne n’est autorisé à mettre pied à terre. Ceux qui s’y sont risqués ne sont plus de ce monde, pour la plupart.

Aujourd’hui, « 7 Lames la Mer » vous invite à explorer le rivage de North Sentinel Island qui offre aux regards, via les photos par satellite, des paysages somptueux. Des eaux turquoises, des plages de sable blanc sur tout le pourtour de l’île, des criques, des récifs coralliens, des lagons, de vertigineuses cascades sous-marines dessinées par les alluvions et le sable (voir photos ci-dessous).... Par contre, l’oeil du satellite ne parviendra pas à percer le mystère du cœur de l’île, recouverte d’une intense jungle dont la canopée protège les habitants des indiscrétions.

Paradis sur terre... mais enfer sur mer pour les bateaux imprudents qui, s’ils s’approchent trop, s’échouent sur la barrière corallienne... Ainsi, au milieu du 19ème siècle, un navire indien fait naufrage sur les récifs qui entourent l’île. Les Sentinelles attaquent l’équipage par un tir nourri de flèches. Le cargo « MV Rusley » s’échoue lui aussi sur les récifs côtiers de North Sentinelle Island, en 1977.

Et au nord-ouest de l’île, l’épave du cargo « Primrose » (voir photos et récit ci-dessous), pathétique vestige de la fragilité de notre société « moderne et évoluée » qui est finalement peu de choses face à la force de North Sentinel Island.

7 Lames la Mer

Tard dans la nuit du 2 août 1981, le cargo "Primrose" se retrouve échoué dans les récifs, au nord-ouest de l’île North Sentinel. Photo : Robert Fore.

Le capitaine, Robert Fore, lance un appel de détresse et se prépare, avec son équipage, à patienter quelques jours jusqu’à l’arrivée des secours. Photo : Robert Fore.

Le lendemain matin, dès les premières lueurs du jour, l’équipage découvre que le naufrage a eu lieu non loin d’une île qui semble déserte, et contemple une "plage de sable blanc et derrière elle, une jungle dense". Image : google earth 2016.

Comme la mer est très agitée, le capitaine, Robert Fore, contraint l’équipage à rester à bord. Pas question de mettre de frêles embarcations à l’eau pour rejoindre la plage !

Quelques jours plus tard, un membre de l’équipage repère des hommes noirs et nus : ils sortent de la jungle, traversent la plage et entrent dans la mer pour tenter de rejoindre le cargo échoué. Ils sont armés de sagaies et se montrent menaçants. Ce sont les Sentinelles.

Mais le mauvais temps et la mer déchaînée empêchent les Sentinelles d’atteindre le cargo "Primrose".

Les secours arriveront finalement à temps et parviendront à extirper l’équipage de cette mauvaise posture...
Par la suite, les Sentinelles se lancent à l’assaut du cargo échoué pour y récupérer des métaux et renforcer leurs flèches et sagaies.

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter