Categories

7 au hasard 22 octobre 2012 : Grand raid : retrouver le sens commun - 14 juillet 2013 : « Je ne me comportais pas comme une prisonnière » - 30 mai 2013 : Anna Nistratova : « Seul l’art public peut braver la crise » - 12 avril 2016 : Solidarité sur les docks avec les ouvriers du BTP - 23 juillet 2016 : Seul Graham survivra à un accident de voiture - 3 août 2016 : Maracanã : les Indiens expulsés pour le sport et le show - 29 avril 2013 : Les choses que l’on possède finissent par nous posséder... - 9 juin 2016 : Béjart : le sacre du moringue - 10 août 2014 : Loys Masson : « Il fait soleil sur les bourreaux » - 19 mars : Jean-Pierre Marchau : « Non, le surf n’est pas mort à La Réunion ! » -

Accueil > La Réunion > Economie et société > « Mon doudou », premier concert radiophonique !

24 septembre 1927

« Mon doudou », premier concert radiophonique !

24 septembre 2017
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Un phonographe et un prince. Le samedi 24 septembre 1927, le premier concert radiophonique de La Réunion est retransmis dans le grand salon de l’hôtel de ville de Saint-Denis. L’émission se déroule à partir de la caserne d’artillerie du Barachois. Au programme : « La Marseillaise », un discours de Jean Chatel, maire de Saint-Denis, une intervention du Prince Vinh-San sur l’avenir de la radiodiffusion... et une création locale, « Mon doudou », interprétée en direct par Georges Fourcade.

Georges Fourcade.

Un concert sans orchestre


C’est un évènement. Le 24 septembre 1927, à 20 heures 30, « La Marseillaise » retentit dans le salon de l’hôtel de ville de Saint-Denis où les privilégiés se pressent pour la circonstance.

À l’extérieur, les « moins chanceux » s’agglutinent autour d’un haut-parleur pour ne rien perdre du fameux « radio-concert ». Un concert sans orchestre... Et pourtant, la musique fuse, entrecoupée de discours.

Les privilégiés se pressent dans le salon de l’hôtel de ville de Saint-Denis.

« Mon doudou » consacré


Effectivement, la musique est diffusée à partir d’un phonographe ; et les installations techniques sont regroupées dans une station au Barachois où trône depuis 1923 un pylône de 75 mètres.

Organisé par le Prince Vinh-San et René Demarne, pionniers de l’histoire de la radiodiffusion à La Réunion, ce radio-concert a consacré la « première création locale enregistrée en 1926 » : « Mon doudou ».


Danser le dimanche aux accents du jazz de Saint-Denis...


Et même si cette expérience n’est guère concluante selon « Le Peuple » notamment pour cause de « sons caverneux », il devient évident aux yeux de tous qu’une révolution se prépare avec l’arrivée dans les cases réunionnaises de la radio, meuble incongru qui se transformera au fil du temps pour devenir un transistor portable.

« Le jour viendra où il sera donné au plus humble habitant de Saint-Philippe, tout en fumant sa pipe, d’entendre les discours prononcés au conseil général ou de danser le dimanche aux accents du jazz de Saint-Denis », prophétise un journaliste du « Peuple ».

7 Lames la Mer


Orientations bibliographiques : « Le mémorial de La Réunion » • « Les cahiers de notre histoire » • Takamba.


Mon doudou


Nini (Hélène Prémont) : Quand toué parti, toué quitte à moin dans la tristesse / Quand toué vini, mon li cœur lé plein d’allégresse

Zidor (Georges Fourcade) : Viens, viens viens côté d’ton nénère / Côté d’ton nénère toujours fidèle à son z’ami

Duo : Vous lé zoli mon doudou / Mi l’aime à vous mon doudou / Viens côté d’moin mon doudou / M’a embrasse à vous

Zidor : Quand sur ta bouche ça respire de la rose / Laisse à moin prendre ce p’tit baiser si douce chose

Nini : Prends, prends, prends ce petit baiser / Ce petit baiser jusqu’à qu’ton cœur sera brisé

Duo : Vous lé zoli mon doudou / Mi l’aime à vous mon doudou / Viens côté d’moin mon doudou / M’a embrasse à vous

Zidor : Dans la case en paille nous s’ra tout seuls comme bienhérés / Nous va mange chouchoute, nous va boire le miel dans la forêt

Duo : Ou va digue mon tête, m’a embrasse vot pied / Nous va faire l’amour et pour toujours

Duo : Vous lé zoli mon doudou / Mi l’aime à vous mon doudou / Viens côté d’moin mon doudou / M’a embrasse à vous

Paroles et musique de Georges Fourcade et Jules Fossy


7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter