Categories

7 au hasard 31 janvier 2015 : Michel Legris au paradis : la foule en deuil danse et chante - 1er avril 2017 : Document : « Maloya pour la liberté » - 22 janvier 2017 : Coup-de-poing américain... pour enfant - 24 mai : Rasine kaf : « L’histoire réunionnaise mise à mal » - 17 mars : Ranoumé : l’extravagante vie d’une danseuse créole - 21 février : Joseph Tafiki, l’oeuvre de sa vie pour Saint-Expédit (4) - 11 décembre 2015 : « Les enfants de la Martinique deviennent lucides » - 21 août 2013 : Vanille, ou comment on aime les filles - 23 mai 2014 : L’Américain Anadarko pollue un site UNESCO - 3 novembre 2013 : « Nyaope » : deux joints suffisent pour être accro -

Accueil > Le monde > Un tram-train invisible ? C’est possible dès 2018...

Tir malol

Un tram-train invisible ? C’est possible dès 2018...

14 mai 2016
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le « tram-train invisible » est une réalité réunionnaise depuis qu’en 2010, la Région Réunion a définitivement fait table rase de ce mode de transport qui renouait avec l’histoire récente des Réunionnais tout en projetant le pays dans « La Réunion de demain ». Les Japonais, eux, iront jusqu’au bout d’un beau projet : un vrai train invisible pour 2018.

La maquette du fameux projet de "train invisible". (Photo : Sanaa)

C’est un projet d’allure révolutionnaire : un train invisible parce qu’il reflète, tel un miroir, le paysage qu’il traverse... jusqu’à disparaître... ou presque.

Kazuyo Sejima, célèbre architecte japonaise, lauréate du prix Pritzker, a imaginé ces wagons aux contours insaisissables et pourtant bien concrets.

Son concept de train invisible, au design sobre, devrait être réalisé en 2018, à l’occasion du 100ème anniversaire de la compagnie ferroviaire nippone « Seibu Railways ».

Ce train de banlieue à la silhouette futuriste — en série limitée — se fondra dans le décor grâce à un revêtement extérieur constitué d’une enveloppe métallique et translucide aux propriétés réfléchissantes.

À pleine vitesse, ce véritable « train-caméléon » donnera l’illusion de l’invisibilité, comme dans un tour de passe-passe.

Kazuyo Sejima, l’architecte qui veut rendre les trains invisibles.

« Le “Limited Express” traverse de nombreux paysages différents, des montagnes de Chichibu au cœur de Tokyo, et je me suis dit qu’il serait bien que le train coexiste délicatement avec ces paysages », confie Kazuyo Sejima.

À La Réunion, vous aurez beau ouvrir les yeux et « tir malol », vous ne verrez aucun train invisible avant longtemps. Ou plutôt, pour l’heure, ils sont tous vraiment invisibles : tram-train, transport-guidé, monorail, téléphérique... Circulez !

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter