Categories

7 au hasard 28 octobre 2013 : L’affreux volcan et l’Etang de Gaule... - 13 août 2015 : L’humanité vit à crédit dès aujourd’hui - 30 août 2016 : Le mirage de la soie réunionnaise - 20 décembre 2015 : Liberté métisse, bière dodo et Johnnie Platinum - 11 septembre 2015 : Une application qui prône la culture créole - 17 février : Chagos : « Nous faisons appel de la décision britannique » - 8 avril : Le charme perdu du dernier repas créole... - 24 février 2013 : Chroniques d’une détresse ordinaire - 30 avril 2016 : Ravine des Lataniers : « j’ai déjà donné ! » - 19 décembre 2012 : Israël : 37% des Israéliens voudraient quitter le pays -

Accueil > 7 an foutan > Petit papa Béké, obli pa mon ti soulié !

Du Guadeloupéen Fowko

Petit papa Béké, obli pa mon ti soulié !

24 décembre 2013
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

La vidéo du rush dans une grande surface de l’île, avec sauts d’obstacles, bousculades et malaise, continue de tourner sur le net. Elle sert désormais de fil conducteur à un clip intitulé « Papa Béké » (remix inspiré du « Papaoutai » de Stromae), oeuvre de l’artiste Guadeloupéen Fowko. Un regard sans con-cession porté sur la société de con-sommation !

Les premières images du clip... juste avant le rush.

C’est sous un article de « 7 Lames la Mer » — « 20 décembre 2013 : bonne fête des Letchis » —, qu’un internaute répondant au pseudo de Ti Kréol a posté un commentaire accompagné d’un lien vers une vidéo sur Youtube. Nous avons alors découvert un clip de l’artiste guadeloupéen Fowko intitulé : « Papa Béké », remix du célèbre « Papaoutai » de Stromae.

L’artiste guadeloupéen Fowko.

Le clip démarre sur les désormais tristement célèbres images de cette vidéo montrant une foule prenant d’assaut une grande surface du sud de notre île, à l’occasion d’une promotion sur un produit « nouvelles technologies ». Un genre de scène devenu récurrent dans l’hémisphère Nord, mais encore inédit dans notre île. Signe, s’il en fallait, de la progression du modèle américain et européen... et des nouvelles techniques de marketing qui, nous explique un connaisseur, organisent la pénurie et visent elles-mêmes à produire ce type de comportement, pour créer un buzz qui, au final, fonctionnera comme une publicité gratuite.

À méditer, sous l’angle de la proximité de cette ruée et de la commémoration de l’Abolition de l’esclavage : on n’a jamais été si éloigné du jour férié et chômé, consacré à la redécouverte de l’histoire et de la mémoire du pays...

« Béké, papa Béké, remplit mon ventre pour me la fermer » chante Fowko qui a ainsi résumé sans détour les mécanismes pervers de nos sociétés où le culte dominant est désormais celui des temples de la consommation.

Joyeux Noël à tous, sous le sapin décoré de neige artificielle !

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter