Categories

7 au hasard 5 février 2014 : La politique du chien crevé - 19 octobre 2013 : L’amoureuse du Barachois - 28 novembre 2013 : Incarcération, perquisition, saisie pour Peerally - 26 avril 2012 : « J’ai décidé de lutter sans concession contre les « monopoles » - 23 juin 2014 : Grand Boucan dans mes Zoreils - 1er septembre 2015 : Chagos : des bimbos à Diego - 9 mars 2013 : Vers une nouvelle politique des cadres ? - 13 septembre 2013 : Le patrimoine culturel immatériel, un enjeu de développement - 6 février 2013 : Bienvenue chez les Picards - 19 décembre 2013 : « Isi, La Rénion, tout lé zoli, tout lé métiss... » -

Accueil > La Réunion > 7 en campagnes > Ségas zélèksion : de « papa Giscard » au « président la ruine »

Politique et séga

Ségas zélèksion : de « papa Giscard » au « président la ruine »

2 mai 2017
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Les « ségas zélèksion », un indémodable de nos mœurs politiques insulaires... Le répertoire du genre contient quelques perles. Dans la catégorie « séga Prézidan », la palme revient à Valéry Giscard-D’estaing. Au-delà du rire qu’inspire leur écoute, ces ségas font apparaître les lieux communs d’une culture politique post-coloniale.


Six ségas à la gloire de Giscard


Flash-back de plus quarante ans. Nous sommes en 1974 et Valéry Giscard d’Estaing vient d’être élu Président de la République.

Si à La Réunion il n’a obtenu que 49,54% des suffrages, deux ans plus tard, lorsque le nouveau Président débarque en Concorde sur notre île, il est accueilli par des ségas, des ségas et encore des ségas... dont quelques morceaux d’anthologie.

En effet, pas moins de six ségas à sa gloire sont composés à cette occasion et interprétés par les pointures du genre de l’époque : Luc Donat, Jules Arlanda, Jacky Lechat, Michel Adélaïde, etc. La radio publique d’État assure la promotion des fameux « ségas papa Giscard ».

1981 : un séga à la gloire de Giscard... qui ne lui portera pas chance.

Doudouisme, papa et patron


Avec le recul, certaines chansons composées à la gloire de tel ou tel président prêtent à sourire, voire à se tordre de rire...

Mais le rire libérateur ne parvient toutefois pas à masquer la tendance affirmée au doudouisme de ces chansons, ni leur propension à glorifier un état d’esprit de colonisés qui s’émerveillent à la vue d’un président venu fouler le sol réunionnais, président que l’on qualifie d’ailleurs de « papa » ou de « patron » comme dans les ségas en l’honneur de Giscard d’Estaing, particulièrement marqués par le rapport dominant-dominé.

A gauche, "Séga...Destin", chanté par Luc Donat.
A droite, "Séga Giscard, Le président aux îles", de Jean-Claude Thévenin / Rolland Raelison (avec un excellent séga instrumental en face B).

La preuve en paroles ...


  • « Bienvenue Papa Giscard / Dans nout’ pays Bourbon / (…) Bientôt zot va connaître / Notre papa Valéry... » : paroles extraites de « Bienvenue papa Giscard d’Estaing », séga chanté par Tétin et les Souls-Men...
  • « Depuis le temps nous l’avait besoin / D’un grand patron pou nout destin » : paroles extraites de « Séga... Destin », chanté par Luc Donat.
  • « Monsieur le Président / Bienvenu chez vot’ z’enfants » : paroles de « Séga Giscard, Le président aux îles », de Jean-Claude Thévenin et Rolland Raelison.
  • « Nu estime nous n’a la chance / N’a remette à ’ou Prédident / En place encore pou’ sept ans (...) / Si nous l’a sorte l’isolement / C’est grâce à’ ou Président (...) / Encore sept ans pou’ arranger / Not’ pays toujours un peu mieux (...) » : paroles extraites de « Séga Giscard 81 », chanté par Rose Thérèse, de Jean-Claude Thévenin et Rolland Raelison.
"Bienvenue papa Giscard d’Estaing", séga interprété par Tétin et les Souls-Men.

Un séga « anti Sarkozy »


C’est incontestablement Giscard d’Estaing qui remporte donc la palme dans la catégorie des « ségas prézidan » ! En plus des ségas qui lui ont été consacrés pour sa visite à La Réunion, on trouve aussi un autre séga pour la campagne présidentielle de 1981 avec le succès que l’on sait... Vincent Caderby pour sa part a chanté un « Séga Mitterrand » vite tombé dans l’oubli.

Nous vous recommandons une perle sur laquelle nous sommes tombés au hasard de nos recherches : un séga « anti Sarkozy », du groupe Zéklèr, intitulé « Président la ruine », qui en profite au passage pour mèt an lèr le « bon prézidan » Jacques Chirac : « Dann tan navé Prézidan Jacques Chirac / Nou navé pa tousa problèm la »...

La pratique des ségas zélèksion, en vogue dans les années 70, est-elle vraiment passée de mode ?

7 Lames la Mer

Merci à Antoine KonsöLe, Frankie Donald et Sully Fontaine pour leurs précieux conseils, leurs connaissances et leurs archives. « 7 Lames la Mer » vous recommande l’excellent groupe Facebook « Pochettes de l’Océan Indien » pour en savoir plus sur la discographie créole.

Antoine Konsöle, alias DJ KonsöLe, est un passionné de musiques créoles et tropicales, de rythmes de l’Océan Indien, de l’Afrique, des Caraïbes, de l’Amérique du Sud. Collectionneur, connaisseur, il explore les arcanes des musiques indocéaniques et se distingue comme l’un des spécialistes de premier plan du séga et de ses déclinaisons insulaires. Il est président de l’association Kreolart qu’il fonde avec Arno Bazin et qui oeuvre pour la sauvegarde du patrimoine musical réunionnais.

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter