Categories

7 au hasard 9 avril 2013 : Les 7 mensonges de la nouvelle route du Littoral - 17 juin 2016 : Les Africains de l’Inde jouent aussi du bobre - 6 août 2017 : Henri Legros, trois records du monde dans une drôle de machine - 7 avril 2014 : Chica, tshéga, séga, maloya, même combat ? - 24 décembre 2015 : 20 désamb : le maloya aux poubelles de l’histoire ? - 13 juin : L’infini des « Mémoires d’outre-mer » - 15 septembre 2013 : Allende, nous continuons à t’entendre ! - 22 octobre 2014 : Loya : une « Éruption » dans un ciel gris - 22 mars : « David, le pouvoir colonial » par Alain Gaba - 4 mai 2013 : Les docks veulent rester réunionnais -

Accueil > Le monde > La statue de Mère Thérésa détruite

Kosovo

La statue de Mère Thérésa détruite

20 janvier 2014
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

"Effondré" selon les autorités albanaises, cible d’un acte de vandalisme dans une ambiance de purification ethnique, selon plusieurs observateurs locaux : le monument érigé à la religieuse catholique et prix Nobel de la Paix a été détruit dans la nuit du 18 au 19 janvier.

Photo : Koha

La statue érigée à Mitrovica (Kosovo) à la mémoire de Mère Thérésa, religieuse yougoslave née en Macédoine d’une famille albanaise chrétienne, a été retrouvée, probablement vandalisée, dans la nuit du 18 au 19 janvier. Un acte que plusieurs observateurs estiment dirigé contre la faible minorité catholique (moins de 5% de la population) qui demeure dans l’ancienne province autonome de Yougoslavie.

Les autorités en poste à Pristina évoquent pour leur part une dégradation due à l’usure de la base du monument, dont la reconstruction a été annoncée sous peu, rapporte le webzine serbe « Srbin ». Le Gouvernement de la République du Kosovo — proclamée en 2008 à l’encontre de la Résolution 1244 de l’ONU, qui réaffirme l’appartenance de la province à la Serbie — avait en 2010 inauguré une cathédrale à la mémoire de la religieuse. Un événement clairement destiné à séduire l’opinion internationale et notamment le Vatican, qui n’a pas reconnu le nouvel État.

Catholiques et groupes évangéliques sont néanmoins la cible de persécutions régulières depuis le retrait des troupes serbes de la Province, notent plusieurs sources, dont l’OTAN.

Campagnes de purification ethnique

Placée de facto sous un protectorat international dominé par l’OTAN depuis 1999, le Kosovo est depuis 15 ans le théâtre d’intenses campagnes de purification ethnique. Celles-ci atteignent d’abord les Serbes, toujours majoritaires dans les cantons du Nord, mais ciblent aussi diverses minorités non-Albanaises. Les Rroms sont ainsi la cible de persécutions qui ont culminé avec les pogroms de 1999 et 2004, qui visaient aussi la population serbe.

Leur nombre serait passé de 150.000 à 30.000 au cours de cet intervalle ; la Mahala, quartier Rrom de Mitrovica, a été détruit lors de la « Nuit de Cristal » de 2004, qui a vu des centaines de logements appartenant à des serbes ou à d’autres minorités être dévastés, ainsi que la démolition ou la désacralisation de plusieurs dizaines d’édifices religieux orthodoxes. Ciblés par des attaques albanaises, les derniers Juifs du pays auraient fui entre 2006 et 2008, indiquent des sources communautaires.

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter