Categories

7 au hasard 25 juillet 2016 : La ballerine était en noir - 25 mai 2015 : État Islamique : des documents déclassifiés pointent l’étonnante incurie de l’Administration Obama - 1er avril 2014 : Cimendef, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font ! - 17 août 2014 : Chine : le grand bond en avant du solaire - 3 mars 2013 : Le prix magique... et les fuites assassines - 4 janvier 2015 : Largue mon l’ourlet ek « kari la nèz » ! - 29 mars 2014 : « Not zembrocal et notre carry... hors de l’UNESCO » ? - 23 août 2013 : Selon que vous serez puissant ou misérable... - 26 septembre 2012 : La Réunion… lé pi a nou ? - 28 novembre 2015 : Campagne de la droite : le coup bas de trop... -

Accueil > La Réunion > Economie et société > "Asé" censuré ?

Musique engagée

"Asé" censuré ?

14 septembre 2013
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

L’amour oui, la conscience sociale...non. Après le succès de "Fanm kréol", "Asé", signé Ti Bang, Koobyone et Socko, produit par Thierry Gauliris, est blacklisté sur les ondes réunionnaises.


Après le succès sur les ondes de la romance Fanm Kréol, signée Ti Bang (Mickaël Joron) et Koobyone, c’est tout naturellement que les auteurs de l’album ABCD lancent leur deuxième titre : "Asé". Un morceau conscient, par lequel le tandem, renforcé par la voix puissante de Lokaf Socko évoque l’exploitation des travailleurs et des consommateurs réunionnais.

L’authenticité ne dérange que les faussaires

Tour à tour ouvriers du BTP, planteur et salarié du tertiaire, les trois artistes acteurs de leur propre clip décrivent, sans déclamations pompeuses et avec une simplicité non dénuée d’humour, l’ordinaire du peuple réunionnais. Il semble que ces thèmes seuls ont suffi à blacklister la chanson auprès de plusieurs programmateurs radio du pays. Un choix qui illustre bien la morale -si l’on peut dire- des ondes réunionnaises : l’amour, oui, la conscience sociale, non. Peut-être certains estiment-ils prendre quelque risque à sortir du registre irrigué de subventions publiques des « faya », « gyal », « 974 représente » et autres Zouk Love à l’eau sucrée,...Après tout, comme l’écrivait Yazid de NTM- le NTM d’avant l’ère Bling-Bling / Benz-Benz-Benz : « l’authenticité ne dérange que les faussaires »...

7 Lames la Mer
_

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter