Categories

7 au hasard 5 août 2016 : L’assassin ! L’assassin : « le rougail saucisses est antillais » - 24 avril 2015 : Le MoDem investit Thierry Robert - 20 septembre 2013 : Vollard raconte Lépervanche... et réciproquement - 27 juin 2015 : Vollard mort ? - 18 janvier 2016 : Mieux vaut avoir un gros camion que d’être un ti kaniki... - 26 août 2013 : Un vortex dans le golfe d’Aden ? - 30 décembre 2014 : Le monde du futur lé là... pour une politique du temps présent - 27 septembre 2015 : « Lonbraz Kann » : le son du succès - 2 septembre 2013 : 20 ans et double peine pour le décrocheur ! - 31 janvier 2013 : 31 janvier 1865 : abolition de l’esclavage aux Etats-Unis -

Accueil > Perle & Fagnomba : le combat continue ! > Une franco-malgache emprisonnée à Fort Dauphin

Perle Zafinandro Fourquet

Une franco-malgache emprisonnée à Fort Dauphin

18 mars 2013
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Qu’est-il arrivé à Perle Zafinandro Fourquet ? Cette « Réunionnaise d’adoption » comme l’appellent ses amis réunionnais, a été arrêtée le 11 mars à Madagascar, dans la ville de Fort-Dauphin. Cette arrestation aurait été ordonnée suite au "saccage d’un bureau de la Commission électorale indépendante". Perle Zafinandro Fourquet était impliquée dans le combat des villageois à Fort Dauphin contre la société minière QMM. 

Photo : enqueteprod.com

« Perle Zafinandro Fourquet, Réunionnaise d’adoption, leader de l’association « Fagnomba », a besoin de votre soutien suite à son arrestation le 11 Mars et à son emprisonnement le 12 à Fort Dauphin, nous alertait l’un de nos contacts. L’association « Fagnomba » est engagée dans une lutte contre la société minière QMM : elle exige le versement d’indemnités décentes, suite à l’expropriation des villageois. Elle combat aussi pour le travail des jeunes de la région, qui ont subi de plein fouet la hausse de la vie provoquée par l’exploitation.  »

Une mobilisation sur laquelle s’est d’autre part penchée "enqueteprod.com", société de production audiovisuelle. Celle-ci est engagée dans la réalisation d’un documentaire actuellement en cours de production au titre évocateur : « Je veux ma part de Terre  ». Dans ce qui s’annonce comme un tableau sans concession de l’accaparement des terres en cours à Maurice, à Madagascar et... à La Réunion, Frédéric Lambolèz et Jean-Marie Pernelle (réalisateurs) se sont notamment intéressés à la situation créée à Fort Dauphin, par l’exploitation d’un minerai appelé Ilménite. La société QIT Madagascar Minerals SA. (QMM), filiale du Groupe Rio Tinto, détient (80%) des actions et l’Etat Malgache (20%).

«  Ma femme est en prison depuis le 12 mars  »

Sur le site enqueteprod.com, nous trouvons notamment un message du mari de Perle informant « de l’arrestation d’une ressortissante française, en l’occurence ma femme, Perle Zafinandro Fourquet, (…) porte-parole depuis 3 ans d’une association, "Fagnomba", qui regroupe les petits habitants de Fort-Dauphin qui se sont faits en partie spoliés par le trust minier QMM. (…) Dernièrement, des bureaux et du matériel informatique ont été saccagés et le juge semble mettre tout cela sur le dos de Fagnomba. (...) Ma femme est en prison depuis le 12 mars. (...) »

Perle Zafinandro Fourquet, 46 ans, mère de quatre enfants, installée à La Réunion depuis plus de 20 ans, s’est intéressée au bras de fer qui oppose des villageois à la société minière depuis leur expropriation, sur fond de « compensations jugées insuffisantes ». Elle pensait d’ailleurs être en danger suite à des menaces.

16 membres de Fagnomba arrêtés

L’affaire a vite pris une tournure politique, aux ramifications complexes, dans un contexte où les élections présidentielles de juillet approchent à grands pas. Des mouvements de protestation contre la société minière ont donné lieu à des manifestations réprimées par l’armée appelée en renfort.

Le 14 Mars dernier, RFI évoque l’affaire en précisant que « la Cénit, Commission électorale indépendante, dit craindre des atteintes au processus électoral, alors qu’il y a deux semaines, à Fort Dauphin, dans le Sud, un bureau de la Cénit a été saccagé. »

Suite à ces dégradations, les autorités ont précédé à l’arrestation de Perle Zafinandro Fourquet, le 11 mars. Deux jours plus tard, 15 autres membres de l’association venus manifester pour la libération de Perle devant la prison, sont à leur tour arrêtés, dont le petit frère de Perle. Jointe par téléphone ce soir par « 7 Lames la Mer », la soeur de Perle, actuellement à La Réunion, dit craindre maintenant que son père ne soit, lui aussi, arrêté.

L’arrière-plan pré-électoral risque fort de peser lourd dans la suite des évènements. Demain, mardi 19 mars, Perle Zafinandro Fourquet sera à nouveau présentée devant le juge. Ici, ses proches tentent d’alerter l’opinion...

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter