Categories

7 au hasard 29 mars 2017 : 1947 : Madagascar, île sanglante - 14 juillet 2016 : Elizabeth Warren, l’étincelle dans la prairie - 14 décembre 2015 : Saint-Louis : ça l’affiche mal ! - 15 avril 2014 : Faites la grève des sacs plastique, réclamez la soubik ! - 28 octobre 2015 : « Jeunes, instruites, libres… et diabolisées » - 15 septembre 2013 : Allende, nous continuons à t’entendre ! - 9 juillet 2015 : MargoZ : trésor de longévité ? - 6 avril 2013 : Captain Bochek - 30 avril 2016 : Ravine des Lataniers : « j’ai déjà donné ! » - 17 avril 2014 : Perle manifeste à Londres contre Rio Tinto -

Accueil > Océan Indien > 30 secondes de maloya... du Sri Lanka

Racines

30 secondes de maloya... du Sri Lanka

11 janvier 2016
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Cela dure à peine 30 secondes. Juste assez pour comprendre que cette danse pratiquée au Sri Lanka a des origines très proches de celles de notre maloya.

Les Cafres du Sri Lanka ont des ancêtres originaires du Mozambique, comme ceux de La Réunion.

Au 16ème siècle, ils ont été arrachés à leur terre et amenés au Sri Lanka par les commerçants et marins portugais, en tant qu’esclaves, notamment pour cultiver les champs mais aussi comme « soldats pour lutter contre les Rois cinghalais ».

Ils ont gardé une part de leur culture africaine qui s’exprime notamment à travers la danse et la musique appelées : « Kaffringna » et « Manja ». Les similitudes entre leur danse et notre maloya sont frappantes. De même, on remarquera cette gestuelle typique qui consiste à relever ses vêtements pour danser et qui est commune aux différentes formes de ségas de l’océan Indien.

Dans le « Dictionnaire swahili-français » [1], on trouve la définition suivante : « SEGA : retrousser ses habits (pantalon, pagne, etc.) jusqu’aux genoux pour qu’ils ne soient pas salis ».

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

Notes

[1par Alphonse Lenselaer, Frederick Johnson, « Karthala Éditions », 1983.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter