Categories

7 au hasard 13 décembre 2013 : Qui veut la peau de La Réunion ? - 12 septembre 2013 : Deux routes comme vous ne les verrez plus ! - 29 octobre 2015 : Martinique : la Région veut la peau de la surrémunération… - 18 janvier 2016 : Mieux vaut avoir un gros camion que d’être un ti kaniki... - 29 mars 2014 : « Not zembrocal et notre carry... hors de l’UNESCO » ? - 24 décembre 2013 : Petit papa Béké, obli pa mon ti soulié ! - 22 août 2015 : 1967 : « Disques des auditeurs »... avec les p’tits coeurs - 12 mai 2015 : NRL et roches : « La Région doit dire la vérité » - 19 novembre 2013 : Dormir sous l’eau à Zanzibar - 29 avril 2015 : « Que personne ne parle au nom de Talon ! » -

Accueil > Perle & Fagnomba : le combat continue ! > 16 membres de Fagnomba toujours en prison

Madagascar, Fort Dauphin

16 membres de Fagnomba toujours en prison

21 mars 2013
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

« 7 Lames la Mer » vous annonçait dès ce lundi 18 mars l’arrestation de Perle Zafinandro Fourquet, une franco-malgache impliquée dans le combat des villageois à Fort Dauphin contre la société minière QMM. Une arrestation semble-t-il ordonnée suite au « saccage d’un bureau de la Commission électorale indépendante ». Demain, vendredi 22 mars, Perle Zafinandro Fourquet sera présentée devant le juge pour examen de sa demande de liberté provisoire. « 7 Lames la Mer » vous présente un extrait du documentaire « Je veux ma part de terre », réalisé par Frédéric Lambolèz et Jean-Marie Pernelle (En quête Prod) dans lequel Perle Zafinandro est interviewée (avril 2012).

C’est demain, vendredi 22 mars, que Perle Zafinandro Fourquet sera présentée devant le juge pour l’examen de sa demande de liberté provisoire. Arrêtée le 11 mars à Fort Dauphin, emprisonnée le 12 après une nuit d’interrogatoire, Perle « se porte bien et reste optimiste » selon ses proches. Son père lui amène à manger. Son petit frère, ainsi que 14 autres membres de Fagnomba [1] ont été arrêtés, à leur tour deux jours plus tard, alors qu’ils manifestaient devant la prison pour réclamer la libération de Perle. Le 17 mars, le « Collectif pour la Défense des Terres Malgaches – TANY » réclamait dans un communiqué « des éclaircissements concernant l’arrestation et la détention des membres et responsables de l’association Fagnomba et à défaut, leur libération immédiate ». Mardi 19 mars, le mari de Perle a déposé une demande de mise en liberté provisoire, qui sera examinée demain.
Mercredi 20 mars, l’association Fagnomba a officiellement démenti,par un communiqué toute implication dans la destructions des bureaux de la Commission électorale indépendante et le vol de matériel (écran plat, imprimante et trois disques durs). Elle précise par ailleurs souhaiter « sincèrement la tenue des élections sur le territoire malgache ».

Manifestation à Fort-Dauphin

Rappelons que Perle Zafinandro Fourquet, 46 ans, est mère de quatre enfants. Installée à La Réunion depuis plus de 20 ans, elle est la porte-parole de l’association « Fagnomba », qui regroupe les petits habitants de Fort-Dauphin « qui se sont fait en partie spolier par le trust minier QMM », explique Martin Fourquet, son mari. Elle pensait d’ailleurs être en danger, suite à des menaces, et ne se déplaçait plus qu’avec une escorte depuis quelques semaines.

Alors que l’arrestation des 16 membres de Fagnomba est passée inaperçue dans les premiers jours, l’opinion publique semble désormais se réveiller et l’information commence à être relayée par divers média (enqueteprod.com, Madagascar Tribune, Africultures, RFI, sites internationaux...). Une grande confusion entoure cette affaire, dans le climat de tension qui accompagne les élections présidentielles annoncées pour le mois de juillet.

7 Lames la Mer


Je veux ma part de Terre - Teaser 1 by EnQueteProd
Extrait du documentaire "Je veux ma part de terre" réalisé par http://www.enqueteprod.com/

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

Notes

[1Selon le « Collectif pour la Défense des Terres Malgaches – TANY », « L’association Fagnomba revendique depuis 2010 une juste indemnisation pour les personnes dépossédées de leurs terres utilisées par QMM, Qit Minerals Madagascar, filiale de RIO TINTO, dans le cadre de l’extraction de l’ilménite à Fort-Dauphin, région Anosy, dans le Sud-Est de Madagascar. »

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter