Categories

7 au hasard 1er novembre 2017 : Cinéma : le festival d’Amiens innove avec l’Indianocéanie - 20 novembre 2018 : [Avril 2012] La Réunion : des révoltes logiques ? - 25 septembre 2014 : Maloya la pa nou la défé ! - 22 février 2014 : Comment enrayer l’illettrisme - 18 février 2016 : De battre mon cœur ne s’est pas arrêté - 13 juillet 2016 : SOS iPhone perdu sur un tapis... et tigre dans un papillon - 24 octobre 2013 : Jusqu’ici, tout va bien... - 27 juin 2015 : Amal Clooney solidaire de la cause chagossienne - 6 septembre 2017 : Alain Peters dans les 100 meilleurs albums français des Inrocks - 29 mars 2020 : Une île portée disparue au Sud de La Réunion -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Courrier des internautes > « M. Marx, vous nous avez jugés « gentils »… Vous êtes trop bon ! (...)

Tribune Libre de Bruny Payet, ATR-Fnaut

« M. Marx, vous nous avez jugés « gentils »… Vous êtes trop bon ! »

28 août 2014
Bruny Payet, Alternative Transports Réunion-Fnaut
fontsizedown
fontsizeup
Version imprimable de cet article Version imprimable

M. Marx, rappelez-vous que plus de douze recours judiciaires sont toujours à l’instruction contre le projet non durable de nouvelle route du littoral et contre vos arrêtés. Qui donc aura une pensée émue à la citation de votre nom ?

Jean-Luc Marx. Photo IPR

Monsieur le Préfet Jean-Luc Marx,

Vous nous avez jugés « gentils »… Vous êtes trop bon !

C’est vrai, notre « retenue », se confond malheureusement trop souvent avec une tendre innocence : « le Réunionnais est gentil », comme Robinson aurait pu le dire de Vendredi.

Est-ce pour cela qu’avant de partir vous avez signé en catimini, « en missouk », la modification du Schéma Départemental des Carrières (SDC) ?

Qu’avez-vous donc craint, si selon vos dires, « vous vous êtes identifié à nous » ? Vous ne serez pas le premier ni le dernier à vous autoproclamer « réunionnais » avec audace. Votre prédécesseur prétendait, lui « acheter sa baguette tous les matins comme chaque Réunionnais »… Vous êtes-vous aussi senti Mahorais ? Tiens, vous n’avez pas eu un mot « gentil » pour nos compatriotes dont vous étiez aussi le Préfet de Région !

Sur ces rappels opportuns, quel souvenir laisserez-vous après deux ans ? Les « gentils » Réunionnais que nous sommes, devront lutter plus durement pour empêcher les dégâts environnementaux et financiers de la NRL que vous cosignez comme accoucheur :

1. Arrêté loi sur l’eau (octobre 2013),
2. Arrêtés de concession du viaduc et des DCP (octobre 2013)
3. Arrêté de convention de gestion des digues (octobre 2013)
4. Arrêté de dérogation à la protection des espèces protégées (décembre 2013)
5. Arrêté de modification du schéma départementale des carrières (août 2014)

"Plus de douze recours judiciaires sont encore à l’instruction contre le projet non durable de nouvelle route du littoral".

Rappelez-vous que plus de douze recours judiciaires sont toujours à l’instruction au tribunal contre ce projet non durable et contre vos arrêtés. Qui donc aura une pensée émue à la citation de votre nom ?

  • Des transporteurs en délicatesse avec le fisc et la CGSS, comme avec les Réunionnais qu’ils menacent régulièrement de liberté de circulation, vous seront eux, reconnaissants de votre complaisance et de l’ouverture de nouvelles carrières.
  • Les majors européens du BTP et leurs filiales locales en quête de vitrine expérimentale réunionnaise quelles qu’en soient les conséquences, vous seront aussi reconnaissants d’avoir été plutôt sensible à leurs intérêts et annonciateur des nouvelles orientations du gouvernement socialiste.
  • Du président de la Région, Didier Robert qui dit-on, a déjà « tué son père spirituel, TAK », n’attendez néanmoins qu’oubli et ingratitude à votre endroit, sans doute…

Ceci dit, vous allez poursuivre ailleurs une carrière de « serviteur de l’Etat » avant une retraite méritée (et pourquoi pas à La Réunion ?). Mais ici, pour nous, les « gentils » Réunionnais que nous sommes et qui restons lucides, vous vous êtes mis au service, non pas de la population ou des pionniers et bâtisseurs de notre île, mais bien des intérêts capitalistes que votre nom ne vous prédisposait pas à servir.

Sachez que, pour sa part, notre association ATR-Fnaut, poursuivra jusqu’au bout le combat contre cette route en mer qui reconduit une erreur historique et reste néfaste à La Réunion et aux Réunionnais.

Nous nous en souviendrons, bon voyage Monsieur Marx !

Bruny Payet

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter
(|non)]