Categories

7 au hasard 26 avril 2015 : Le big « Kaang » de Labelle et Hlasko : musique ! - 8 octobre 2012 : Grandes surfaces : vole dans le tas ! - 4 septembre 2014 : L’étrange château du Gol et les dromadaires - 30 juillet 2014 : Tino et Marceline marchaient avec la lune... - 27 mai 2013 : Star Wars, vers l’infini et au-delà ! - 16 août 2015 : « Tomato Space King »... pourquoi pas moi ? - 24 novembre 2014 : « Déterminé », un joli conte créole en court-métrage - 12 février 2014 : Un militant anti-drone kidnappé - 10 novembre 2013 : Arthur Rimbaud.. d’outre-tombe - 26 octobre 2014 : Danyèl, nou lé pa fatigué ! -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Le spatial fera rayonner La Réunion !

En direct de Sainte-Rose... et de la Terre

Le spatial fera rayonner La Réunion !

13 juillet 2014
Guy Pignolet
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Au moment où La Réunion arrive au seuil du décollage de son activité spatiale régionale, les hasards du Destin ont croisé nos chemins avec ceux d’une jeune ingénieure, Angélique Verrecchia...

Angélique Verrecchia

Au moment où La Réunion arrive au seuil du décollage de son activité spatiale régionale, les hasards du Destin ont croisé nos chemins avec ceux d’une jeune ingénieure, Angélique Verrecchia qui, à une période pivotale de son déjà brillant parcours, a toutes les compétences nécessaires pour coordonner efficacement et harmonieusement le développement émergent d’un secteur économique spatial régional réunionnais...

L’éventail est large, des petits satellites cubesats et de leur suivi, au transport d’électricité sans fil pour les futures centrales solaires orbitales, en passant par un grand centre culturel spatial régional et le tourisme en impesanteur, et jusqu’à l’interprétation de nos compétences reconnues vers la protection environnementale des planètes du système solaire...

Utopies ? Oui, il y a cinquante ans, quand les grandes agences spatiales nationales des débuts de l’ère spatiale, celles que l’Ecossais Sir Martin Sweeting a appelées « les dinosaures », ont lancé Spoutnik, marché sur la Lune, et rencontré la Comète de Halley. Mais aujourd’hui, que la communauté mondiale s’ouvre au « New Space », un autre souffle se fait sentir, avec la miniaturisation et la complexification des équipements, la conjonction de la globalisation et des régionalisations, l’universalisation des réseaux de transport et de communication qui transcendent les vieux schémas nationaux et étatiques, et oui, le développement d’un secteur socio-économique spatial régional est une possibilité on ne peut plus réaliste...

A 27 ans, Angélique a déjà l’expérience et les bonnes clés pour manager avec compétence cette ouverture au monde. Après que son profil exceptionnel nous ait été signalé à la fin du mois de mars dernier, nous avons eu trois heures d’entretien en visioconférence, suite à quoi Angélique Verrecchia est venue à La Réunion pour une semaine intense à la fin du mois d’avril, afin de juger sur le terrain le potentiel « spatial » de notre île. Elle a rencontré de nombreux leaders de notre univers local, dans le monde académique, industriel et politique. En reprenant l’avion pour rentrer à Strasbourg d’où elle était venue, Angélique nous a dit « Au revoir ! »...

Pour qu’Angélique devienne Réunionnaise, il lui faut un ancrage, un emploi stable qui la libère des préoccupations alimentaires et lui permette de consacrer son énergie et son talent de manager au service de La Réunion et de ses employeurs. Nous nous étions donnés 40 jours pour la concrétisation, en vue d’une prise de poste au premier juillet... Ces échéances sont passées, victimes de la procastination, et Angélique ne peut plus attendre, nous devons lui donner un job...

Alors, trouvons-lui un poste, en élargissant le champ. L’Espace s’ouvre dans une nouvelle dimension, et tous les domaines socio-économiques peuvent développer une composante spatiale, ne serait-ce que dans une manière innovante de faire leurs affaires, et je suis certain que quelle que soit l’entreprise qui embauchera Angélique Verrecchia, elle n’aura pas à le regretter.

Le dossier préparé par Angélique Verrecchia : Reunion Island Space Initiative
Contacts et CV d’Angélique

Guy Pignolet , de Sainte-Rose
Conseiller Scientifique Reunion Island Space Initiative
Ancien Président du Comité Education de la Fédération Mondiale (Internationale) d’Astronautique IAF.

En bref et en direct de Saint-Rose...

New Horizons

  • Le « Prix du SALM » 2014 a été attribué aux trois élèves du Collège de « Pluton » Sainte-Rose qui ont rédigé un petit mémoire sur la mission « New Horizons » qui nous a valu en janvier 2006 l’installation d’une station de poursuite « secrète » de la NASA au sommet du Piton Cascades. C’est dans un an exactement, le 14 juillet 2015, que la sonde survolera la petite planète Pluton. A cette occasion, si le Conseil Municipal de Sainte-Rose le veut bien, nous pourrons changer le nom de « Piton » Sainte-Rose en celui de « Pluton » Sainte-Rose, plein de charme et d’histoire... à suivre. Le livret est téléchargeable en cliquant ici.
    Cubesat

  • La Réunion est aux antipodes de la Californie, où le JPL (les robots martiens...) envisage de lancer prochainement des cubesats interplanétaires. La station de réception CRIS (Cubesat Reunion Island Station) implantée sur le Pôle Technique Universitaire à Sainte-Clotilde pourra compléter celle de Pasadena pour assurer un suivi continu des futures sondes du projet « Inspire ». La collaboration entre les équipes de la Californie et de La Réunion a été joyeusement fêtée en visio-conférence — il était midi chez les uns et minuit chez les autres — le vendredi 30 mai dernier. Pour visualiser en 3-D les positions de La Réunion et de la Californie, vous pouvez télécharger un globe terrestre à construire vous-mêmes...

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter