Categories

7 au hasard 5 mars 2014 : « Malgré le grand soleil, il pleut sur nos prunelles... » - 11 octobre 2015 : Le mystère Adèle Ferrand, identification d’une artiste réunionnaise - 5 octobre 2016 : Requin : la famille de Talon Bishop attaque l’Étang-Salé en justice - 20 août 2012 : Des requins et des hommes - 19 septembre 2015 : Pas besoin ou la peur Titâne, le vilain bébète... (2) - 13 novembre 2013 : Telangana : un nouvel Etat contesté - 2 juillet 2015 : Passeport mobilité : une situation absurde et inacceptable - 10 mars 2016 : Zika : grand risque et petites manipulations politiciennes... - 27 mai 2014 : Présence sur Internet : Université de La Réunion en pâle position ! - 7 octobre 2014 : Volcenay Zitte, le corps à Salazie, la tête à Saint-Denis -

Accueil > Social : Nou tiembo ! > Solidarité sur les docks avec les ouvriers du BTP

Fédération CGTR Ports & Docks

Solidarité sur les docks avec les ouvriers du BTP

12 avril 2016
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Dans un communiqué de presse, la « Fédération CGTR Ports & Docks » appelle les travailleurs portuaires et ouvriers dockers à une Assemblée Générale ce mercredi 13 avril 2016 à 7h, devant l’enceinte du Port Est « avec la participation des camarades du BTP ».

La « Fédération CGTR Ports & Docks » apporte son soutien aux travailleurs du BTP en lutte pour les NAO [1] 2016.

« Les camarades font face à une partie patronale au discours arrogant et prenant prétexte de la « crise » que traverse le secteur d’activité du BTP depuis plusieurs années, explique la « Fédération CGTR Ports & Docks ». Les patrons cherchent à faire porter aux travailleurs le chapeau d’une situation sociale explosive dont ils ne sont pas responsables ».

« Comment expliquer aujourd’hui, que des multinationales, gavées par les marchés publics pour le développement de notre département (NRL, agrandissement Port Est...) et qui profitent sans vergogne des aides fiscales (CICE, défiscalisation...), soient les donneurs d’ordre qui étranglent les petites entreprises réunionnaises, favorisant du coup la précarité et le travail au noir ? » interroge la « Fédération CGTR Ports & Docks ».

« Confrontés à l’arrivée de la 3ème compagnie maritime au monde de transport de conteneurs, les dockers doivent rester vigilants afin que « Port Réunion » demeure un outil de développement pour notre île et non une simple plateforme de transbordement et cela au détriment de la création d’emplois sur le Port », conclut la « Fédération CGTR Ports & Docks ».

Notes

[1Négociation annuelle obligatoire

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter