Categories

7 au hasard 15 septembre 2013 : 7 édifices réunionnais que vous ne visiterez jamais ! - 16 mai 2013 : « Nous voulons dire notre combat à Julian Assange » - 29 juillet 2014 : Océan Indien : touristes bannis aux îles Nicobar ! - 3 septembre 2016 : Nos vies valent-elles moins que celle des squales ? - 11 juillet : Sudel Fuma : son dernier cri du cœur - 1er mai 2017 : Entendez la colère qui gronde ! - 24 août 2015 : Les colonies... « purifiées de la servitude » - 3 avril : Mickaël Joron : « Winnie Mandela était la colonne vertébrale de la lutte » - 28 mai : Bientôt sacrifiée ! - 15 mai 2013 : La treille chouchoute -

Accueil > La Réunion > Economie et société > NRL : 10.000 tonnes de granit malgache arrivent cette semaine

Chantier

NRL : 10.000 tonnes de granit malgache arrivent cette semaine

9 octobre 2015
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

« Pas question de faire venir des roches de Madagascar », martelait la Région au mois de mai 2015… Mais ce sont les multinationales qui commandent.

C’est l’« Express de Mada » qui rapporte l’information, confirmée par « Le Quotidien » de ce jour : 10.000 tonnes de granit arriveront « la semaine prochaine » dans notre île, destinées à « la Nouvelle route du littoral ». Selon le directeur du port de Tamatave, « la société Colas souhaiterait exporter ces blocs de granit, la semaine prochaine. Elle prépare déjà un chantier au port depuis plusieurs semaines ».

Colas a visiblement profité du retrait de la société « Sodiat », dont le directeur (un Réunionnais) proposait au mois de juin dernier de livrer rien moins que 10 millions de tonnes de roches massives. Barge, infrastructures dédiées… le géant français qui, selon notre confrère malgache, « exploite sa propre carrière » près de la grande ville portuaire malgache, s’est doté de lourdes infrastructures pour assurer, au total, le transport de 200.000 tonnes de roches vers notre île. Nos confrères du « Daily » malgache notent pour leur part que ce nouvel acte du feuilleton des roches massives se déroule « en catimini », les « sphères gouvernantes » ignorant selon eux l’exportation en cours.

Une discrétion bien compréhensible : c’est sous la pression d’une opinion vent debout contre la « vente des terres malgaches » que les autorités de la Grande Île avaient contraint la « Sodiat » à faire marche arrière. Au mois de mai dernier, la Région Réunion avait fermement exclu l’importation de matériau, qui prend de front les recommandations des instances de protection de la nature.

Bloc de granit de Madagascar

Une déclaration de principe qui n’avait pas empêché le groupe GTOI d’annoncer l’importation imminente de granit malgache à la fin du mois d’août. À l’instar de la récente affaire « Vinci », ce nouveau développement de la chaotique chronique de la Nouvelle route du Littoral montre que ce sont bien les multinationales, et non la Région Réunion, qui sont aux commandes de ce grand chantier. Pas certain que la somme des intérêts privés fasse l’intérêt public…

GGL

Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste, Co-fondateur - 7 Lames la Mer.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter