Categories

7 au hasard 18 février 2016 : De battre mon cœur ne s’est pas arrêté - 30 août 2014 : La Main Noire qui déclencha la guerre... - 27 avril 2015 : Crise requin : n’ayons pas un anticolonialisme de retard… - 22 avril 2016 : Deux semaines après les #PanamaPapers, des businessmen réunionnais planchent sur l’ « offshore » seychellois... - 9 septembre 2014 : Étranges sculptures géantes et... vivantes - 7 mai 2013 : L’Esperanza au Port - 8 octobre 2016 : « Rock Sakay » : une odyssée déglinguée - 12 août 2015 : Cyberattaque : la guerre en direct sur votre écran ! - 18 novembre 2015 : Quand le terrorisme visait La Réunion... Et aujourd’hui ? - 14 octobre : La reine Betty, l’une des plus belles femmes qu’on pût voir -

Accueil > La Réunion > 7 en campagnes > L’élection régionale bientôt « cassée » ?

Politique

L’élection régionale bientôt « cassée » ?

1er avril 2016
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

La rumeur court avec insistance…

Rumeur ou information crédible ? Impossible, pour l’heure, de trancher.

L’hypothèse d’une annulation prochaine du scrutin régional remporté par Didier Robert en décembre est, dit-on, évoquée avec sérieux en haut(s) lieu(x). Ladi-lafé ? Zistoire Grandiab’ comme il y en a tant dans le sillage des opérations électorales ? Ou « fuite » crédible ?

A ce stade, il n’est pas possible de trancher.

Certains observateurs font néanmoins remarquer que la réunion organisée hier par Didier Robert à Saint-Pierre pour « remercier les militants », plus de trois mois après une victoire déjà dûment célébrée — champagne pour tout le monde, samoussas pour les uns et petits fours pour les autres — ressemblait furieusement à un meeting politique…

Ce rassemblement à contretemps témoigne-t-il d’un réchauffement des relations entre la Pyramide inversée et le maire de Saint-Pierre ? Ou signale-t-il la volonté du Président de la Région de ré-enclencher la dynamique de campagne, dans l’attente d’une décision qui pourrait « casser » l’élection régionale ?

La précaution ne serait pas inutile : dans l’hypothèse d’un nouveau round, des candidatures alternatives pourraient bien surgir à droite… Comme dit créole : « Gro poisson i bèk su’l tar »…

GGL

Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste.

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter