Categories

7 au hasard 17 janvier 2014 : "Le suspect serait un homme noir" - 11 décembre 2014 : Maurice : l’Alliance Lepep écrase le bloc PTr-MMM - 30 septembre 2013 : Envoyez votre message aux extraterrestres ! - 11 mai 2013 : « La culture : une locomotive pour l’économie ! » - 21 décembre 2015 : Le Parc national fait-il de la résistance ? - 25 août 2015 : Putain, qu’elle est belle, cette photo ! - 10 mai 2015 : Quand la Région Réunion trafique la traduction (Vidéo) - 28 août 2013 : Chats-maillerie au bord de mer - 12 mai 2014 : Le 10 mai saint-paulois : un discret parfum de révisionnisme… - 5 août 2014 : Le chef de « Pravyi Sektor » a-t-il été tué ? -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Huguette Bello porte plainte pour « usurpation numérique »

Régionales 2015

Huguette Bello porte plainte pour « usurpation numérique »

4 décembre 2015
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

7 Lames la Mer vous en parlait dès le 28 novembre : les nervis du clavier ont franchi un nouveau pas il y a quelques jours en créant sur le réseau social Facebook une fausse page de soutien à Huguette Bello. Mais il faut croire que l’anonymat relatif que confère Internet ne protège que virtuellement ceux qui y commettent des infractions : ils devront en répondre devant la Justice. Et ce sera dans la vraie vie puisque le conseil juridique d’Huguette Bello a d’ores et déjà porté plainte, ce 1er décembre, devant le Procureur de la République de Saint-Denis.

JPEG - 36.9 ko
La fausse page sur facebook. Toujours en ligne ce 4 décembre 2015 (date entourée de rouge en haut).

A quelques jours (heures...) du premier tour des élections régionales, certaines « petites mains » — ou « bras longs », ou « éminences grisonnantes » — qui officient dans le sillage d’un président sortant en proie à quelques difficultés de communication (entre autre...), ont franchi un nouveau seuil vers... le caniveau. La cible n’est autre que celle qui semble, du moins dans les sondages, damer le pion au président-candidat : Huguette Bello.

Intitulée « Enmodebello# », une fausse page facebook est apparue sur le net le jeudi 26 novembre 2015. Une fausse page qui, pour se parer de tous les accents de la vérité, a repris le slogan « Votre avenir nous rassemble », les logos, la photographie et la charte graphique des publications de la candidate PLR.

JPEG - 25.6 ko
La fausse page qui, pour se parer de tous les accents de la vérité, a repris le slogan « Votre avenir nous rassemble », les logos, la charte graphique des publications de la candidate PLR...

Sur cette page, toujours en ligne à l’heure où nous écrivons, « des articles de presse sont détournés et des informations trompeuses et parodiques sont diffusées », dénonce le texte de la plainte déposée par le conseil juridique d’Huguette Bello, qui précise que la loi dite « LOPPSI II » [1] a introduit dans le Code pénal un délit spécifique d’usurpation d’identité s’étendant aux réseaux numériques.

JPEG - 28.8 ko
Sur cette fausse page, un aveu de ceux qui usurpent lorsqu’ils écrivent "notre campagne bat de l’aile" ?

« L’identité de Madame Bello a donc bel et bien été numériquement usurpée, dans la mesure où aucun élément du site litigieux ne vient détromper l’internaute sur le caractère trompeur du site, poursuit le conseil d’Huguette Bello. Tout est mis en œuvre pour créer et entretenir la confusion de l’internaute ! (...) Il est manifeste que cette fausse page a été créée dans le but de jeter le discrédit sur la personne de Madame Bello, et cela est d’autant plus vrai que l’on se trouve en période électorale. L’intention est ici suffisante à caractériser l’infraction ».

Dans le courrier adressé au Procureur de la République, il est fait référence à des affaires similaires. Par exemple, le 24 novembre 2010, le Tribunal de Grande Instance de Paris a condamné l’auteur d’un compte Facebook présenté abusivement comme celui de l’humoriste et acteur Omar Sy. Le profil créé reprenait ses éléments d’identité et sa photo, mais également des commentaires personnels prétendument prêtés à l’artiste. Eu égard à l’atteinte au droit au respect de la vie privée et au droit à l’image, l’internaute a été condamné au paiement de 1.500 euros de dommages et intérêts.

JPEG - 38 ko
Huguette Bello en campagne : petite pause sur le front de mer de Saint-Louis entre deux prises de parole. Source : page facebook.

« Huguette Bello subit un véritable préjudice moral  : on lui fait tenir des propos qui ne sont pas les siens et pour lesquels elle est contrainte de se justifier », affirme le conseil juridique de la députée.

GGL

Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste.

Notes

[1Loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure. (L. no 2011-267, 14 mars 2011, d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure, JO 15 mars)

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter