Categories

7 au hasard 20 juin 2015 : « Notre camarade, François Delapierre, sera toujours à nos côtés » - 15 octobre 2015 : À La Réunion, le FN tel quel… - 10 août 2015 : L’œil d’Omer Resic va-t-il nous ouvrir les yeux ? - 22 avril 2012 : La Réunion : des révoltes logiques ? - 28 janvier 2016 : 1985 : salsa-maloya à la kermesse - 15 mai 2013 : La treille chouchoute - 13 mars : Quand les Chagos étaient présentées comme une destination touristique - 25 mars 2013 : Toujours en mouvement est l’avenir... - 27 octobre 2014 : Kréolokoz : zot zétwal la pa pèr briyé - 18 mars 2013 : Bienvenue dans le monde réel... -

Accueil > Le Blog de GGL > Didier Robert épinglé pour sa communication de campagne

Sur le blog de GGL

Didier Robert épinglé pour sa communication de campagne

27 avril 2016
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

La commission des comptes de campagne relève la « diffusion massive » de magazines édités par la Région. Cette dépense « aurait dû figurer » dans le compte de campagne et « être remboursée à la collectivité éditrice ». Le Conseil d’Etat confirmera-t-il l’élection ?

Didier Robert a annoncé , à la mi-avril, la validation de ses comptes de campagne par la CNCCFP (Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques).

Le Président de la Région Réunion a omis de préciser que cet organisme a identifié deux moyens susceptibles d’entraîner le rejet du bilan de la liste « RéunionNous ». La Commission relève tout d’abord la publication de suppléments, notamment dans le magazine « Le Memento ».

L’argument relatif à l’usage de la communication institutionnelle pourrait peser lourd devant le juge de l’élection : la CNCCFP retient ainsi « le grief (…) d’avoir bénéficié dans le cadre de sa campagne électorale de la parution des magazines édités par la Région « RéunionMag » des mois de juin, juillet, août, septembre, et octobre 2015 ; que ces magazines présentent tous un éditorial signé de M. Didier Robert ; que le contenu de ces magazines dresse un bilan positif des réalisations de la Région, dont M. Didier Robert est le président sortant ; que les thèmes abordés, et alors même que n’y figure aucune mention de l’élection régionale, présentent régulièrement des similitudes avec le programme du candidat et son bilan de mandat (nous soulignons) ; que la diffusion massive des magazines durant la campagne électorale comportant des éditoriaux signés du candidat, de nombreuses photographies de ce dernier et abordant des thèmes mis en avant par le candidat lors de sa campagne électorale a pu bénéficier à ce dernier ; que dès lors, le coût des magazines « RéunionMag » aurait dû figurer au moins pour partie au compte de la campagne du candidat et être remboursé à la collectivité éditrice ; que par suite, et sous réserve de la décision du juge de l’élection, le grief peut être retenu ».

Ces considérations n’ont néanmoins pas empêché la Commission de conclure, « au regard des circonstances de l’espèce » qu’il n’y avait pas lieu de rejeter les comptes de la liste « RéunionNous », mais de minorer le remboursement.

Reste à savoir si le Conseil d’État parviendra aux mêmes conclusions… On rappelera pour mémoire qu’un seul magazine communal utilisé sur une circonscription législative entière avait entraîné, il y a trois ans, un verdict d’inéligibilité à l’encontre du maire de Saint-André, Eric Fruteau.

GGL


Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter