Categories

7 au hasard 26 octobre 2014 : Danyèl, nou lé pa fatigué ! - 3 décembre 2014 : La collection de Christian va-t-elle finir dans les poubelles de l’histoire ? - 21 octobre : « Oté Commandeur » : maloya-dalon rue du Dragon - 20 août 2014 : L’Australie pourrait bien espionner votre ordinateur... - 28 avril 2014 : Na poin « sentinelle » isi Larénion ? - 21 août 2013 : Vanille, ou comment on aime les filles - 24 décembre 2015 : 20 désamb : le maloya aux poubelles de l’histoire ? - 28 octobre 2013 : L’affreux volcan et l’Etang de Gaule... - 29 décembre 2014 : Un téléphérique pour Noël 2015 ? Chiche ! Ou alors 2016... - 27 février 2013 : Outremer : en finir avec les produits trop sucrés -

Accueil > Le Blog de GGL > Zika : grand risque et petites manipulations politiciennes...

Sur le blog de GGL

Zika : grand risque et petites manipulations politiciennes...

10 mars 2016
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Il y a un mois et demie, la Région Réunion attaquait les appels à la vigilance vis-à-vis du virus zika lancés par le gouvernement. Aujourd’hui, la maladie est là.

Le 29 janvier dernier, le président de la Région Réunion critiquait, courrier officiel et campagne de presse à l’appui, l’annonce de la ministre de la santé, Marisol Touraine, qui engageait les femmes enceintes susceptibles de se rendre « en Guyane, en Martinique ou dans les territoires d’Outremer » à « différer leur voyage ». En cause : les risques de contamination par le virus zika, susceptible d’occasionner des malformations irréversibles aux foetus.

Originaire de l’Afrique de l’Ouest, le zika est transmis par les moustiques Aedes Albopictus et Aedes Aegypti — ce dernier fut le principal vecteur de l’épidémie de chikungunya qui, il y a dix ans, a tué plus d’une centaine de personnes dans notre île.

L’Amérique du Sud et la Caraïbe sont aujourd’hui les principaux foyers de développement de la maladie, qui a par le passé frappé l’extrême-orient, la Polynésie française et des îles isolées de l’océan pacifique.

Selon Didier Robert, la déclaration de la ministre était susceptible d’avoir des « conséquences sur l’image et l’attractivité » de notre île, où aucun cas de zika n’avait alors été signalé. Un courrier très politique, par lequel la collectivité anticipait non seulement l’impact d’une communication négative, mais aussi et surtout la rechute prévisible des statistiques du tourisme. Cette activité est à la peine depuis cinq ans, ralentie par des choix de prestige qui persistent à cibler la clientèle haut-de-gamme. Celle-ci préfère néanmoins toujours Maurice, les Seychelles et leurs palaces pied-dans-l’eau à nos gîtes de montagne, alors que le coût prohibitif des billets d’avion décourage toujours plus le tourisme des classes moyennes.

Très loin d’avoir atteint l’objectif des 600.000 touristes affiché en 2010, Didier Robert a néanmoins bénéficié d’un « effet volcan » inespéré, responsable d’un regain de fréquentation touristique à l’orée des élections régionales. L’éruption terminée, le soufflet retombe... et la Pyramide inversée transforme en élément polémique le nécessaire et légitime appel à la vigilance de la ministre de la santé ; on devine que les prétendues « conséquences sur l’attractivité » de notre île de cette communication seront bientôt invoquées pour justifier les contre-performances touristiques...

Cette stratégie politicienne a pour corollaire la sous-estimation des risques liés à l’épidémie. Elle tranche avec l’attitude des autorités de l’île-soeur, qui tiennent visiblement la menace pour très sérieuse. Elles ont instauré un protocole affuté de surveillance des individus au port et à l’aéroport et mis en service un « numéro vert » qui permet d’accéder à toutes les informations.

Lundi, c’est à La Réunion qu’un cas de zika a été identifié ; le porteur du virus est un voyageur en provenance de la Martinique, arrivé dans notre île plusieurs jours auparavant. La faute à Marisol Touraine ?

Geoffroy Géraud Legros

Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter