Categories

7 au hasard 26 avril : Trois arbres emblématiques sont tombés - 1er avril 2017 : Document : « Maloya pour la liberté » - 28 juillet 2014 : La famine guette le Sud-Soudan - 7 août 2012 : L’œil, l’étoile et la mémoire - 17 mars 2015 : NRL : les baleines iront-elles se faire voir ailleurs ? - 11 janvier 2016 : 30 secondes de maloya... du Sri Lanka - 16 juillet 2013 : Quand « Marianne » insulte les Musulmans… - 7 juillet 2013 : Le village aux quatorze chats - 19 août 2014 : Menace sur les sirènes de l’océan Indien - 3 décembre 2013 : Pas de liberté pour Nitin -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Winnie la guerrière repose en paix

Tribune Libre du CRAN

Winnie la guerrière repose en paix

3 avril 2018
Erick Murin, CRAN
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

La mère de la nation Sud Africaine, l’icône de la lutte contre l’apartheid, la jeune femme de Soweto, Winnie Mandela, reposera éternellement auprès des grands guerriers et guerrières.


Le flambeau de la lutte contre l’apartheid


La « mère de la nation », Winnie Mandela, née le 26 septembre 1936 à Mbizana, est décédée le 2 avril 2018 à l’âge de 81 ans.

L’ex épouse de Nelson Mandela [de 1958 à 1996] avait porté le flambeau de la lutte contre l’apartheid durant les 27 ans d’incarcération de Nelson Mandela. Une femme politique, parfois même controversée dans la lutte des Noirs, devenue députée au sein du parti de l’ANC, qui a fait résonner la voix des Sud Africains afin d’achever le chantier débuté par Nelson Mandela concernant une redistribution des terres aux bénéfices des noirs en Afrique du Sud.

Apres son long combat en faveur de l’abolition de l’apartheid, Winnie Mandela participe activement à une reforme radicale en ce qui concerne l’expropriation des terres sans compensation aux Sud Africains blancs qui possédaient 72% des terres agricoles pour une population de 8%.


Le CRAN Réunion salue la mémoire d’une guerrière


Elle n’hésitait aucunement à relayer « la nation arc-en-ciel » qu’est l’Afrique du Sud, au rang « d’illusion ».

Le CRAN Réunion salue la mémoire d’une guerrière Sud Africaine qui a vaincu à juste titre le privilège blanc sur une terre africaine composée de 82% de noirs, car pour Winnie Mandela : « La richesse de ce pays est toujours entre les mains d’une minorité de blancs ».

La mère de la nation Sud Africaine, l’icône de la lutte contre l’apartheid, la jeune femme de Soweto reposera éternellement auprès des grands guerriers et guerrières qui ont consacré leur existence à lutter contre l’injustice des blancs, le racisme des blancs, la domination des blancs, et cela même en terre africaine.

Erick Murin


A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter