Categories

7 au hasard 15 février 2015 : Mouroungue, l’arbre aux miracles - 7 avril 2016 : La route du Littoral comme vous ne l’avez jamais vue - 23 mai 2016 : L’étrange secret de Frida et d’Amrita - 4 mars 2013 : A propos des « spécialistes »… - 28 février 2016 : Autant se connecter à l’Inde et à sa silicon valley - 27 avril 2015 : Crise requin : n’ayons pas un anticolonialisme de retard… - 27 janvier 2014 : SIB : les salariés flairent la « magouille »… - 10 août 2014 : Loys Masson : « Il fait soleil sur les bourreaux » - 21 novembre 2016 : Paula M-Becker savait qu’elle ne vivrait pas longtemps - 26 juillet : Quand Saint-Denis comptait 20.000 habitants... -

Accueil > Lames de fond > Les mystères du grand océan > Vie et moeurs du Mana

Dock 6

Vie et moeurs du Mana

17 mai 2013
Nathalie Valentine Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Chaque matin, j’ouvre la fenêtre et je salue le Mana...

Le Mana est un animal de grande taille.

Agile en haute mer, il est lent en milieu portuaire.

Il aime le soleil mais c’est à la tombée de la nuit qu’il dévoile sa vraie nature : carcasse lumineuse que seul le sucre apaise.

Il reprend son souffle en poussant un sifflement sourd qui s’éteint sur les docks.

Le Mana se repose quelques jours à quai mais en général, il ne s’attarde pas car il ne peut résister longtemps à l’appel du grand large. La haute mer, là où l’on trouve les requins-cimetière.

Nathalie Valentine Legros

Nathalie Valentine Legros

Journaliste, Écrivain.
Twitter, Google+.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter