Categories

7 au hasard 21 août 2016 : On ne retrouve jamais les disparus - 13 octobre 2014 : Bal Ma Nini : le premier « love-dating » réunionnais - 26 mars 2013 : L’incroyable destin de la princesse devenue esclave - 16 août 2013 : 7 Lames la Mer persiste et signe : cette maison n’existe plus ! - 10 novembre 2016 : L’enfant qui attendait au royaume des morts (6) - 4 août 2015 : Rien de nouveau à « Orange Mayotte » - 9 mars 2013 : Une île portée disparue au Sud de La Réunion - 3 décembre 2013 : Pas de liberté pour Nitin - 26 novembre 2013 : « Free Gandia » réclament les Rastas - 7 mai 2015 : Carte Réuni’Pass : de la com’, vite ! -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Vidéo : au nom de Talon Bishop et de tous les autres

Danger requins

Vidéo : au nom de Talon Bishop et de tous les autres

2 avril 2017
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le 14 février 2015 à 17h41, la jeune Talon Bishop envoie un message à sa mère... Elles ne se reverront jamais. Talon Bishop, 22 ans, meurt peu après, des suites de l’attaque d’un requin sur la plage de l’Etang Salé. La chaîne Youtube « Justice pour Talon Bishop » a récemment mis en ligne une vidéo pointant des questionnements liés à la sécurité sur le site de pont Mulla où s’est déroulé le drame et où aujourd’hui encore des baigneurs se roulent dans les vagues sans conscience du danger.


Pont Mulla : « six morts et un mutilé » depuis 2012


C’est la fin de la longue plage de sable noir piqué de grains d’olivine, où débouche le lit asséché de la Ravine Mulla ... Pour les flâneurs qui parcourent la grève, la tentation est forte de « casser un bain » avant de rebrousser chemin. C’est aussi le théâtre muet de nombreux drames : depuis 2012, sur le site du Pont Mulla, on déplore cinq noyades et deux attaques de requin, soit « six morts et un mutilé ».

C’est là qu’est morte Talon Bishop, attaquée par un requin, un samedi en fin d’après-midi. Lorsque Talon et ses amis arrivent sur le site du Pont Mulla, quelques baigneurs sont à l’eau ; les jeunes gens ne voient sur la plage aucun panneau les alertant d’un éventuel danger. « Talon était seule dans l’eau quand l’attaque s’est produite, elle avait de l’eau jusqu’à la taille, explique Danielle Austin, la mère de Talon. Qui aurait pu croire qu’une telle chose puisse arriver dans moins d’un mètre d’eau ? »

Talon Bishop

Des baigneurs là où Talon a été attaquée par le squale


Deux ans plus tard, Danielle Austin n’a pas baissé les bras. Elle poursuit son combat pour la mémoire de sa fille Talon et notamment pour qu’une signalisation réglementaire soit installée sur ce « site mortel » où l’on voit toujours aujourd’hui des baigneurs, dont des enfants, s’ébattre à quelques mètres du bord, à l’endroit même où Talon a été attaquée par le squale.

La chaîne Youtube « Justice pour Talon Bishop » a récemment mis en ligne une vidéo (voir ci-dessous) pointant des questionnements liés à la sécurité sur le site de pont Mulla où s’est déroulé le drame. Les premières images montrent cette plage sauvage, la beauté de la mer, du sable à perte de vue. Aucun panneau pour signaler le danger.

Talon Bishop

Au nom de Talon Bishop et de toutes les autres victimes...


Des silhouettes dans l’écume des vagues montrent que les baigneurs n’ont pas conscience du danger... « Des Réunionnais et des touristes se baignent encore sur ce site mortel aujourd’hui », dénonce la chaîne Youtube « Justice pour Talon Bishop ».

L’unique panneau à proximité du site se trouve sur un parking, mais « la plupart des gens accèdent à pont Mulla par la plage, sans passer devant un seul panneau » ni par le parking, précise-t-on dans la vidéo.

« Au nom de Talon Bishop et de toutes les autres victimes... On ne vous oublie pas ».

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter