Categories

7 au hasard 8 novembre 2014 : Sita jeté aux lions…et après ? - 5 mars 2016 : Route du littoral : risque de chutes de kaz ? - 26 juillet : Quand Saint-Denis comptait 20.000 habitants... - 29 avril 2015 : « Que personne ne parle au nom de Talon ! » - 19 juillet 2015 : La « primaire Goldman-Sachs », ou le double échec de l’ère Obama - 6 février 2015 : « Le développement, pas la dynastie » - 29 mars 2014 : « Not zembrocal et notre carry... hors de l’UNESCO » ? - 29 novembre 2015 : Ibrahim Gourouza : « lutter contre le changement climatique, c’est lutter contre le terrorisme » - 20 septembre : Il y a 140 ans... La Réunion en 14 photos - 15 février 2015 : Mouroungue, l’arbre aux miracles -

Accueil > Le monde > Venezuela : « une conscience politique profondément ancrée »

Observateur international

Venezuela : « une conscience politique profondément ancrée »

20 octobre 2017
Djordje Kuzmanovic
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

18 octobre 2017, Venezuela. Le PSUV (Parti Socialiste Unifié du Venezuela) et ses alliés ont remporté une victoire écrasante aux élections des gouverneurs. Au Venezuela depuis une semaine en tant qu’observateur international, je ne peux que témoigner du fait qu’un système électoral particulièrement transparent, juste et efficace a été mis en place dans ce pays.


L’opposition est écrasée


Sur 23 Gouverneurs, le PSUV remporte 18 États et l’opposition 5. Pour rappel, le PSUV détenait 19 États et on lui prédisait en Occident une défaite historique après les troubles liés à l’élection pour une constituante de juillet dernier. C’est tout le contraire qui s’est produit et de surcroît avec une participation très importante de 61,1%, soit plus de 10% de plus que la participation à la Constituante tant décriée. Le PSUV progresse fortement en nombre de voix par rapport au mois de juillet où 8 millions de Vénézuéliens avaient voté en faveur de la Constituante.

L’opposition est écrasée. Miranda — l’Etat de Caprilès (l’opposant à Maduro lors de la présidentielle) — à été gagné par le PSUV et sévèrement : 56% contre 44%.


Un processus électoral franchement démocratique


L’opposition totalise 5 États mais répartis de telle manière que c’est l’ancienne droite classique qui l’emporte sur l’extrème-droite : « Action Démocratique » remporte 4 États et le « Mouvement Justice d’Abord » d’extrème droite un seul.

Le processus électoral est franchement démocratique et efficace. Il ne s’agit pas ici de donner un satisfecit aveugle au régime chaviste, ce n’est pas notre cas à la France Insoumise.

Je suis au Venezuela depuis une semaine en tant qu’observateur international dans le cadre de ces élections et je ne peux que témoigner du fait qu’un système électoral particulièrement transparent, juste et efficace a été mis en place dans ce pays.


Une conscience politique profondément ancrée


J’étais hier dans l’Etat de Miranda, toute la journée sur 12 points de vote et 37 bureaux de vote au total.

Même les témoins de l’opposition n’avaient rien à redire sur le processus électoral mis à part des incidents mineurs. Tout s’est déroulé dans un grand calme et une conscience politique visiblement profondément ancrée.

Le peuple vénézuélien est attaché à la démocratie et elle peut s’exprimer librement.


Un investissement populaire massif


Le plus étonnant — et c’est une grande réalisation du pouvoir chaviste — tient dans l’investissement populaire massif et volontaire à travers le processus électoral (voter et faire en sorte que cela se déroule bien en prenant le temps de participer). Très touchant.

En fait, l’opposition s’est peu mobilisée (classe moyennes aisées et plus) contrairement à ce qu’on peut observer en France où ce sont plutôt les classes populaires qui se détournent des urnes. La droite paie la dérive de ces dirigeants durant les événements liés à la Constituante et leur inconséquence.

Djordje Kuzmanovic
18 octobre 2017

Djordje Kuzmanovic (au milieu).

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter