Categories

7 au hasard 22 novembre 2016 : La « Petite fille du Bon Dieu » au cimetière de Saint-Denis (2) - 28 août 2014 : « M. Marx, vous nous avez jugés « gentils »… Vous êtes trop bon ! » - 11 août 2014 : Gaza : Objectif 50.000 signatures - 1er mars : Carnaval, mardi gras : chacun’ son bande ! - 10 février 2013 : Zambie : la petite boutique plus taxée que la multinationale - 22 janvier 2014 : Du bon usage des racismes anti-zorey et anti-créole - 26 mai 2014 : Chagos : le câble de Wikileaks jugé recevable - 20 décembre 2012 : Russie-USA : vers la fin du marché de l’adoption ? - 3 février 2016 : Réunionnais, encore un effort pour être cohérents - 5 juillet 2014 : Les mercantis incultes -

Accueil > Lames de fond > 7 i aime / 7 i aime pas > Université : Kréol... dehors ?

7 i yème pas - 7 n’aime pas

Université : Kréol... dehors ?

28 avril 2013
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

L’Université de La Réunion envisagerait de supprimer purement et simplement la spécialité « Langues et Cultures Régionales Créoles » de la licence « Lettres et sciences humaines ». Alors, « kréol dehors » à l’université ?


7 i yème pas - 7 n’aime pas la rumeur qui circule actuellement : l’Université de La Réunion envisagerait de supprimer tout bonnement la spécialité « Langues et Cultures Régionales Créoles » de la licence « Lettres et sciences humaines ». Motif invoqué : faible nombre d’étudiants et manque de débouchés.

Des sources proches de l’Université confirment que cette question est actuellement évoquée. Cette disparition entrainerait une véritable régression pour la promotion de la langue créole, laquelle, rappelons-le, est régulièrement cible d’attaques.

Dans le contexte exacerbé des luttes pour la reconnaissance identitaire et l’affirmation de la culture réunionnaise, cette perspective, si elle était confirmée, constituerait un véritable casus belli envers les militants créolistes. De plus, à l’heure où le député PS, Patrick Lebreton, récemment nommé « parlementaire en mission pour l’emploi des ultramarins sur le territoire  », a mentionné sa préférence pour le critère linguistique, cette rumeur a de quoi interpeller.

Ne doutons pas qu’il se trouvera des défenseurs de la langue créole pour monter au créneau.

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter