Categories

7 au hasard 27 avril 2012 : L’effet « présidentielles », et comment aller au-delà… - 27 avril 2013 : Trois années de soleil en trois minutes - 8 mars 2016 : Poupée Barbie : 57 ans de tyrannie ! - 4 juillet 2013 : Les oreilles de Polichinelle - 4 juillet 2012 : AAMAR réagit : « chemin de fer, la seule alternative ! » - 29 janvier 2014 : Portez votre fœtus autour du cou... - 29 mars 2015 : Clotilde, la femme qui a vu Sarda - 27 novembre 2017 : Léon de Lépervanche, héros populaire hissé sur un Léopard - 6 février 2013 : Bienvenue chez les Picards - 28 mars 2017 : Ahmed Kathrada, combattant de la liberté, s’est éteint -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Un étrange cristal à la Cité du Volcan

L’Inde, La Réunion et le Cosmos

Un étrange cristal à la Cité du Volcan

31 octobre 2015
Guy Pignolet
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Savez-vous qu’un châssis de satellite construit par le Lycée Lacaze de Sainte-Clotilde a été mis en orbite, envoyé dans l’espace par un lanceur indien ? Savez-vous qu’un étrange cristal nommé « Tiuterra » et contenant quelques milligrammes de roches de trois endroits de la terre indienne, quelques milligrammes de basalte de notre Piton de la Fournaise, et quelques milligrammes d’une météorite martienne récupérée dans le désert du Sahara, est exposé à la Cité du Volcan ?

Le Cristal Tiuterra contient quelques milligrammes de roches de trois endroits de la terre indienne, quelques milligrammes de basalte de notre Piton de la Fournaise, et quelques milligrammes d’une météorite martienne récupérée dans le désert du Sahara...

L’Inde, l’une des composantes de notre diversité réunionnaise, est un grand pays spatial qui partage dans ce domaine une longue histoire avec la France et avec La Réunion. Savez-vous que le deuxième étage de la fusée européenne Diamant de la fin des années 60 a failli être de construction indienne ? Hubert Curien était en négociation à ce sujet avec le Professeur Abdul Kalam, qui a mis l’Inde en orbite avant d’en devenir le Président au début des années 2000. Et savez-vous qu’un châssis de satellite construit par le Lycée Lacaze de Sainte-Clotilde a finalement été mis en orbite, envoyé dans l’espace par un lanceur indien ?

En coopération avec « Science Sainte-Rose », le tout nouveau « Centre Cuturel Indien » offre prochainement un premier « Atelier de Culture Spatiale Indienne ». Destiné à des adultes motivés et/ou à des jeunes particulièrement éveillés, cet atelier a pour objet une découverte des activités spatiales de l’Inde, qui est l’un des grands acteurs de l’astronautique mondiale, avec ses fusées, toute la gamme des satellites, et des missions lunaires et martiennes.

Le nouveau lanceur GSLV-Mark3. Source : forum-conquete-spatiale.fr

L’atelier culturel portera aussi bien sur les domaines techniques que sur le plan des visions à long terme, pour l’Inde, pour la Planète Terre, et pour La Réunion. Le fil rouge sera la construction d’une maquette du nouveau lanceur GSLV-Mark3, qui aura la capacité d’emporter des cosmonautes. L’atelier se déroulera sur 5 sessions, les dimanches 8, 15, 22 et 29 novembre et le dimanche 6 décembre, de 10h à 15h, au nouveau Centre Culturel Indien, 113 rue Léopold Rambaud à Sainte-Clotilde. Le nombre de participants est limité à dix personnes, et les demandes sont à adresser très rapidement par email à l’adresse :

Quelques milligrammes de roches de trois endroits de la terre indienne sont présents dans le Cristal Tiuterra, mélangés avec quelques milligrammes de basalte de notre Piton de la Fournaise, et quelques milligrammes d’une météorite martienne récupérée dans le désert du Sahara par nos amis du Forum Spatial Autrichien.

Le Cristal Tiuterra dont trois exemplaires ont cette année symboliquement emporté La Réunion à bord de la Station Spatiale Internationale avec la cosmonaute européenne, Samantha Cristoforetti, est en exposition temporaire à la Cité du Volcan jusqu’au lundi 30 novembre 2015.

Inde : Chandrayaan-1. Source : ISRO

En 2009, la sonde indienne Chandrayaan-1 ( चन्द्रयान-१ : véhicule lunaire), a été la première à détecter la présence d’eau sur la Lune, et en 2013, des étudiants de l’Institut de Technologie de Bengalore, en coopération avec une équipe réunionnaise, ont présenté au congrès japonais ISTS un projet d’exploration des tunnels de lave lunaires, sujet qui sera abordé en téléconférence à la Cité du Volcan le samedi 28 novembre 2015 avec nos amis japonais.

Nous devons rappeler le rôle possible de La Réunion dans cette exploration planétaire et continuer à tisser des liens mondiaux pouvant tirer vers le haut les étudiants et les pôles universitaires de notre région, mais aussi ses acteurs économiques, dans les domaines de la biologie, des réseaux et de la communication, des énergies, du développement durable et de l’aménagement du territoire, de la robotique, des géosciences ... Il nous faut vivre avec notre temps.

Ah ! j’allais oublier : allez-voir le film « Seul sur Mars », actuellement sur les écrans réunionnais, une belle histoire, réaliste en plus ! Conseil de pro !

Guy Pignolet

"Seul sur Mars", film américain de science-fiction réalisé par Ridley Scott, sorti en 2015, avec Matt Damon.

Le cristal Tiuterra à la Cité du Volcan, pour en savoir plus, c’est par ici !
À lire : « Une base lunaire sur terre, La Réunion, terre d’espace »

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter