Categories

7 au hasard 8 janvier 2016 : Planter pour le cœur - 13 octobre 2013 : Edward Snowden distingué pour son « intégrité » - 20 décembre 2013 : 20 décembre 2013 : bonne fête des Letchis - 13 janvier 2014 : Océan Indien : un oeuf mis à prix à 35.000€ ! - 14 février 2014 : « Pourquoi La Réunion devrait-elle faire la promotion de Maurice ? » - 27 juillet 2016 : Diego Garcia : impérialisme, boobs et bikini - 2 février 2016 : « El Club », le dernier d’un cinéaste hors norme - 28 novembre 2015 : Campagne de la droite : le coup bas de trop... - 17 mai 2013 : Vie et moeurs du Mana - 28 octobre 2013 : L’affreux volcan et l’Etang de Gaule... -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Trois vols de guitares et... un anniversaire !

Avis de recherche... et anniversaire

Trois vols de guitares et... un anniversaire !

24 août 2013
Nathalie Valentine Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Non, ce n’est pas l’ours qui a volé les guitares de Nicolas Beaulieu... "Les voleurs comme il faut, c’est rare de ce temps", chantait Georges Brassens dans "Stances à un cambrioleur", sorte d’hommage à celui qui venait de tout lui voler dans sa maison... sauf sa guitare et un vilain portrait ! Il y a un autre voleur qui, lui, attendit la mort de Madoré et s’introduisit chez lui pour ne voler que sa guitare. Et puis, il y a ceux, moins "poètes", qui viennent de voler deux guitares chez Nicolas Beaulieu, guitariste de Baster. Autres temps, autres moeurs...

Triste aventure pour Nicolas Beaulieu, guitariste de Baster, à qui des voleurs viennent de dérober deux guitares : une électroacoustique et une guitare électrique à sept cordes. Gageons qu’un jour, l’inspecteur Papaye mettra la main sur ces indélicats qui n’ont aucun sens de la « solidarité sainte de l’artisanat » !

« 7 Lames la Mer » dénonce avec vigueur toutes les extorsions qui consistent à ôter l’outil de travail des mains d’un travailleur ! Que sont devenus « les voleurs comme il faut » ? Celui qui prit soin, en s’introduisant chez Georges Brassens, de n’emporter « que le strict nécessaire », et qui n’a « pas cru décent de le priver de sa guitare » ? Un voleur raffiné qui, consciencieux, n’oublia pas de refermer la porte derrière lui en quittant les lieux « de peur que des rôdeurs n’emportassent le reste ». Brassens, grand seigneur, lui rend un vibrant hommage et précise même : « ce que tu m’as volé, mon vieux, je te le donne, ça pouvait pas tomber en de meilleures mains ».

Que sont devenus les voleurs amoureux de l’art ? Celui qui attendit que son idole, Henri Madoré, ait rejoint le paradis des guitaristes pour s’introduire dans sa petite case de la rue Malartic et s’emparer de l’instrument mythique ? Celui-là ne vola que la guitare et laissa tout le reste... qui devait, il est vrai représenter peu de valeur sur le marché de la revente. Sûr que cette guitare-là ne « pouvait pas tomber en de meilleures mains »... L’inspecteur Papaye a bien tenté de démasquer le voleur... En vain. L’admirateur court toujours avec son précieux butin...

Que ceux qui ont volé les guitares de Nicolas Beaulieu sachent cependant qu’ils ne les emporteront pas au paradis. Nous ne leur souhaitons pas de finir au violon mais nous les laissons méditer sur ces paroles de Bassens.

En vendant ton butin, prends garde au marchandage
Ne vas pas tout lâcher en solde aux receleurs
Tiens leur la dragée haute en évoquant l’adage
Qui dit que ces gens-là sont pis que les voleurs

Quant à Nicolas, — maigre consolation — il rejoint le cercle prestigieux des artistes dont la guitare a été subtilisée : Madoré, Johnny Hallyday, Renaud, Adrian Smith guitariste d’Iron Maiden, etc... Certains d’entre eux ont eu la chance de retrouver leur guitare. C’est ce que « 7 Lames la Mer » souhaite de tout coeur à Nicolas Beaulieu !

Et puisque que nous sommes le 24 août, jour anniversaire de la naissance de l’ours au royaume de Kékya, nous publions une photo inédite : l’ours et la guitare ! La rédaction de « 7 Lames la Mer » se joint à la panthère-journaliste pour souhaiter à l’ours-rédacteur-en-chef un très beau Kékyanniversaire !

Nathalie Valentine Legros

Nathalie Valentine Legros

Journaliste, Écrivain.
Twitter, Google+.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter