Categories

7 au hasard 29 juin 2015 : « Le Rectorat de La Réunion : Réyoné déor » - 6 janvier 2014 : Les cyclones ont eu la peau du café ! - 6 juin 2016 : « Qui est Réunionnais ? » - 16 février 2016 : Qui se cache derrière l’esclave Furcy ? - 2 janvier 2014 : Tornade et clin d’oeil cyclonique... - 29 décembre 2014 : Un téléphérique pour Noël 2015 ? Chiche ! Ou alors 2016... - 21 septembre 2015 : « St-Denis ne se résume pas au Barachois et son marché de nuit » - 12 novembre 2015 : Institutions culturelles : la stratégie du coucou - 3 décembre 2016 : Entrez dans la maison de l’exil de Ranavalona III (6) - 20 février 2014 : Les ouvriers étrangers mangent-ils notre « gazon d’riz » ? -

Accueil > Le monde > Toutes les musiques du monde tout de suite !

Jean Sébastien Bach... Tu connais ?

Toutes les musiques du monde tout de suite !

9 juillet 2016
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Combien y a-t-il de genres musicaux dans le monde ? La réponse la plus crédible se trouve certainement ici : « Every Noise at Once », un site expérimental qui s’est lancé dans le recensement de toutes les musiques de la planète. Un tour du monde fascinant dans lequel notre séga de l’océan Indien trouve bonne place.

Du « Turbo folk » des Balkans à la « World meditation » en passant par le « Bubblegum pop » et l’« Indian rock », vous trouverez tout (ou presque !) sur le site « Every Noise at Once », qui a répertorié, depuis environ 3 ans, près de 1.500 genres musicaux à travers le monde.

Présentée sous forme de cartographie virtuelle de la mémoire musicale, la page d’accueil de ce site vous plonge directement dans le vif du sujet : tous les noms des genres identifiés sont là.

Il suffit de cliquer sur un genre musical pour entendre les notes s’égrener. Si vous cliquez sur « scan » (en haut de la page), les musiques s’enchaîneront au hasard et vous feront ainsi voyager...

Extrait de la page d’accueil du site "Every Noise et One"... avec le mot "sega" qui apparaît.

Vous voulez écouter du séga ? Rechercher « sega » et le mot apparaît surligné. Il est situé sur la droite de la page d’accueil, dans les tons marron.

En cliquant une fois sur le mot « sega », vous entendrez le Mauricien Alain Ramanisum chanter « Li tourné ». Mais, ne vous arrêtez pas en si bon chemin...

À lire aussi au sujet du séga : « Séga... manchega : le serpent qui danse »

Si vous cliquez sur la petite flèche qui apparaît à droite du mot « sega », vous arriverez sur une nouvelle page consacrée celle-là aux artistes du séga, le genre étant pris dans son sens large.

Extrait de la page "sega" de "Every Noise at Once".

Une fois sur la page « sega », vous pouvez cliquer (en haut) sur « scan » qui vous donnera un aperçu (au hasard) des chanteurs présents dans la base de données. Si vous cliquez sur playlist, vous arrivez sur le site « Spotify ».

Voici quelques noms glanés au hasard de cette page consacrée au séga et qui recense environ 150 artistes : Cyrille Labonne, Sandra Mayotte, Baster, Narmine Ducap, Coulouce, Maxime Laope, Alain Peters, Missty, Tapok, Patrick Victor, Apolonia, Bam Cuttayen, Firmin Viry, etc.

"Musique", par Henri Matisse, 1910.

Bien-sûr, d’aucuns pourront toujours s’offusquer de l’absence de certains mots dont « maloya », « salegy » ou encore « seggae » dans cette base de données. Qu’importe, le travail est en cours et « Every Noise at Once » est un outil révolutionnaire qui permet à tout un chacun de découvrir toutes (ou presque) les musiques du monde.

À lire aussi au sujet du séga : « Le chaînon manquant du séga-maloya ? »

Derrière « Every Noise at Once », il y a un homme et sa machine : Glenn McDonald, véritable ingénieur-poète, et son attirail informatique. Il a concocté un algorithme complexe pour pouvoir analyser et classer plus de 60 millions de chansons.

"La musique", par Henri Matisse, 1939.

Glenn McDonald ajoute son talent, son savoir-faire et ses connaissances au travail minutieux de la technologie qui permet par exemple de détecter les « subtiles différences entre le hip hop du Québec et celui de la Finlande » ; les critères décryptés par l’informatique sont divers : le tempo, l’énergie, la « dansabilité », etc.

« Every Noise at Once », une véritable encyclopédie sonore de l’histoire de la musique qui tient sur une seule page. Qui a dit : « en l’an 2000, plus de musique » ?

« Et pourtant, c’était beau... Jean Sébastien Bach... Tu connais ? »

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter