Categories

7 au hasard 13 février : Les pionniers du désert ouvrent un(e) port(e) pour l’île - 13 novembre 2013 : Telangana : un nouvel Etat contesté - 15 juin 2015 : Quand la NASA installait une station secrète à Sainte-Rose... - 7 août 2012 : L’œil, l’étoile et la mémoire - 20 janvier : Charly Lesquelin sollicite tous nos sens - 25 juin : Chagos : l’ONU met la Grande Bretagne en minorité - 26 janvier 2015 : Grèce : Victoire de Syriza, un exemple à suivre - 4 août 2013 : Dimanche dernier, une petite révolution sur le Barachois... - 5 août 2015 : Manger du piment... et vivre mieux ! - 6 juillet 2014 : Respecter la vérité des lieux historiques -

Accueil > Océan Indien > Touessrok : un pont pour le paradis mauricien...

Une photo, une histoire

Touessrok : un pont pour le paradis mauricien...

16 mars 2016
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

1971 : pour rejoindre l’îlot Lièvres, il fallait s’en remettre à un passeur avec une petite barque. Il manœuvrait une longue perche qu’il piquait dans le sable, au fond de l’eau peu profonde ; ensuite, il tirait à deux mains sur la perche et la fragile pirogue tanguait puis glissait sur l’eau émeraude. La traversée de ce petit bras de mer d’une cinquantaine de mètres était folklorique et la destination déjà prestigieuse : hôtel Touessrok ! 20,3° Sud, 57,8° Est.

1971 : l’hôtel Touessrok, déjà légendaire, se dresse sur l’îlot Lièvres. Pour rejoindre l’hôtel, il fallait alors monter dans une barque, après avoir emprunté une piste de sable. Photo : JCL.

L’hôtel Touessrok, il y a 45 ans, en 1971, c’était déjà le luxe. Le top. C’était déjà un des fleurons de l’hôtellerie mauricienne. Situé sur la côte Est de l’île, dans la somptueuse baie de Trou d’Eau Douce, le « Touessrok première époque », construit à la manière d’un petit village, occupait alors la totalité de l’îlot Lièvres, à quelques brasses de l’île aux Cerfs et de l’îlot Mangénie, dans un décor paradisiaque, encore préservé.

Deux années auparavant, en 1969, Brigitte Bardot et le sémillant Gaëtan Duval avaient foulé le sol de l’îlot Lièvres et festoyé dans le prestigieux établissement. Une photo témoignait de la présence de ces deux jet-setters et faisait la fierté des responsables du lieu.

Un « hindou » du nom de Tanguy officiait dans le restaurant, l’air raffiné, portant avec distinction de grands plateaux de fruits de mer et posant avec les touristes pour la photo souvenir. Tanguy était un peu l’âme de Touessrok ; l’âme du « Touessrok première époque.

Barque et perche. Sources mauricianismes.wordpress

Certaines soirées étaient animées par les vedettes du séga... « Je me souviens d’un réveillon de la Saint-Sylvestre, en 1972 ou 1973, passé à l’hôtel Touessrok, nous raconte Marcel. Marie-José et Roger Clency ont animé la soirée. Ils chantaient alors “Langlais rann mon mari”. Je me souviens aussi, qu’au petit matin, lorsque les fêtards, quittant l’hôtel pour rentrer chez eux, sont montés tous ensemble dans la barque du passeur, celle-ci a bien failli chavirer sous le poids des passagers joyeux mais trop nombreux et serrés comme des sardines »...

Parenthèse : « 7 Lames la Mer » recommande vivement à ceux qui souhaitent retrouver — ou découvrir — le séga mauricien des années 70, une compilation concoctée par « La Basse Tropicale » et récemment éditée par le célèbre label londonien « Strut Records » : « Soul Sok Séga » [1].

« En 1978, Le Touessrok prend son envol et devient une destination touristique de choix, précise le site ile-maurice.fr. Les clients sont tout heureux de pouvoir, grâce aux pirogues traditionnelles, se rendre sur l’Ile aux Cerfs où baignades, pique niques et fêtes autour d’un feu de camp sont organisés ».

Désormais, pour rejoindre l’îlot Lièvres, plus besoin de passeurs ni de barques. Deux ponts relient les deux rives. Source : tripadvisor.

Aujourd’hui, pour rejoindre l’îlot Lièvres où sont situées les principales suites de Touessrok, plus besoin de passeurs : deux ponts ont été construits. Les lieux sont entrés dans une nouvelle dimension : sur un domaine de 14 hectares, l’hôtel a rouvert ses portes en novembre 2015 après « 6 mois de rénovation intensive » et pris officiellement le nom de « Shangri-La’s Le Touessrok Resort and Spa Mauritius ».

Désormais, le mythique Touessrok et ses cinq étoiles affichent : 203 chambres et suites avec vue sur le lagon et accès direct à la plage pour les plus prestigieuses, trois bars, sept restaurants, deux piscines, un Spa Givenchy, des courts de tennis, un mini-club, un parcours de championnat de golf 18 trous et un centre d’activités nautiques sur l’île aux Cerfs, des activités et des installations destinées aux enfants, etc.

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

Notes

[1« Soul Sok Séga »

Photo : Frankie Donald.

Compilation de 20 ségas mauriciens, des années 1973 à 1979, réalisée par « La Basse Tropicale », alias les DJ KonsöLe et Natty Hô, (avec la participation de Percy Yip Tong), éditée par « Strut Records ». Pour vous procurer cette compilation historique saluée à l’international par la critique spécialisée et aussi par la presse généraliste, contacter « La Basse Tropicale », : +33(0) 692 637 707 - .

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter