Categories

7 au hasard 16 juillet 2014 : Les trois couleurs de la haine - 23 octobre 2013 : Zot sel tristès té la mor... - 23 février 2015 : Esclavage, champagne, business... et Code Noir ! - 2 novembre 2013 : Jaguar à La Réunion ? - 17 juillet 2013 : Robert Redford perdu dans l’océan Indien - 24 janvier 2014 : A désespérer les exclus et les salariés ! - 31 juillet 2014 : Qahera : « leur sang est sur nos mains aussi » - 1er mars 2014 : Ukraine, année zéro ? - 21 juin 2016 : Le Barachois comme vous ne l’avez jamais vu - 30 août 2016 : Le mirage de la soie réunionnaise -

Accueil > La Réunion > Politique réunionnaise > Thierry Robert hors d’affaire

Comptes de campagne

Thierry Robert hors d’affaire

22 janvier 2015
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le député-maire de Saint-Leu « plus que jamais dans la course » après la décision rendue aujourd’hui par le Tribunal administratif.

La rumeur circulait avec insistance : c’est ce jeudi que le Tribunal Administratif se prononcerait ce jeudi sur la saisine de la CNC (Commission nationale des comptes de campagnes).

Une institution dont la décision, largement relayée par les médias réunionnais, avait précédemment conclu au rejet des comptes de campagne de Thierry Robert lors de l’élection municipale de 2014, exposant l’intéressé à une période d’inéligibilité d’une durée de 1 à 3 ans.

Le rapporteur du Tribunal Administratif avait néanmoins demandé le rejet de la saisine, effectuée hors délai par la CNC. Des conclusions suivies par le juge administratif qui a rendu une décision affichée à 11 heures. En conséquence — la phrase a son importance sur le plan politique — les comptes de campagne du député-maire de Saint-Leu sont « réputés approuvés ».

Un arrêt dont se félicite l’entourage de l’élu Saint-Leusien, candidat à la Présidence de la Région : « la justice s’est prononcée pour le pluralisme, pour la démocratie. Les Réunionnais doivent avoir le choix des hommes et des projets  ».

Pressenti depuis quelques semaines, ce retournement de situation tombe à point nommé pour Thierry Robert, qu’un sondage donnait aujourd’hui à égalité parfaite avec Didier Robert, président (UMP) de la Région Réunion et candidat à sa propre réélection.

Ce dernier, qui espérait beaucoup de la décision de la CNC, actionnée par un recours déposé par un membre de son entourage, voit sa côte de popularité s’éroder.

Désormais hors d’affaire, son très populaire challenger est plus que jamais dans la course à la Pyramide inversée.

7 Lames la Mer

Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter