Categories

7 au hasard 29 juillet 2013 : Traviata à Maurice - 3 juillet 2015 : Qui peut lire ce message ? - 31 octobre 2013 : Chérèque en (grand) blanc - 7 décembre 2014 : Mexique : un paysan de 21 ans s’immole par le feu - 5 mai 2014 : Vollard, Fridom et les experts - 18 mars 2013 : Bienvenue dans le monde réel... - 4 décembre 2014 : Web : « PlacesbyAnsamb », the first... goutanou ! - 30 mars 2015 : Paul Vergès : « La droite peut toujours rêver » - 9 avril 2015 : Zalbatros : Baudelaire en Créolie et en Créole - 20 septembre : Il y a 140 ans... La Réunion en 14 photos -

Accueil > 7 an foutan > Terla i koul pa béton...

Le choc et le poids

Terla i koul pa béton...

10 novembre 2015
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

« Parce que le meilleur reste à bâtir... Lafarge devient Teralta ». Voilà le slogan d’accueil de la société « Teralta », ex Lafarge, sur son site en ligne, mais dont « l’ensemble des informations présentes (...) seront bientôt mises à jour » [sic]. Avec ce slogan, une belle photo des hauts de l’île de La Réunion montre nos pitons, cirques et remparts sur une page d’accueil qui ne s’affiche qu’une fois : lors de votre première visite. Slogan et photo donnent cependant la désagréable impression que « Teralta », filiale du géant mondial des matériaux de construction CRH, va nous couler du béton là, au milieu de notre cher Parc National.

On s’apprêtait à alerter le Parc National, les Pitons Cirques et Remparts et l’UNESCO... On envisageait même de lancer une pétition sur le net : « Non au bétonnage du coeur de La Réunion ! » et à lancer une page facebook avec le même intitulé.

On plaisante bien sûr. On a bien compris qu’ils veulent dire autre chose que ce que l’on croit qu’ils ont l’air de dire.

Comprenez-nous : après avoir découvert la page d’accueil du site de « Teralta » (parce que la Terre, le Terroir, les Hauteurs, les Hauts — latin : altus, etc.) — page d’accueil qui ne s’affiche que lors de votre première visite —, on s’interroge. La société Lafarge-Réunion, baptisée « Teralta » (cf. supra) depuis le 1er août 2015, filiale du géant mondial des matériaux de construction CRH, qui n’en est pas à ses premiers pas dans la communication façon « je respecte la planète » — « Teralta » est « au coeur du développement durable » —, nous accueille sur son site avec une belle photo de nos montagnes frappée de la phrase suivante : « Parce que le meilleur reste à bâtir, ».

Totoche ! Oté, di Teralta, terla i koul pa béton !

La communication est un exercice complexe et souvent ingrat. Chaque mot engage. Chaque image évoque, suggère. L’association « mots/image » est à manier avec précaution, en prenant en compte toutes les interprétations qui peuvent en surgir. Et c’est au pied du mur que l’on voit le maçon...

Les « pro » de la « Com’ » qui travaillent pour « Teralta » devraient revoir leur copie...

Merci pour les Pitons, Cirques et Remparts qui se remettent à peine du piétinement et des saletés du Grand Raid.

Geoffroy Géraud Legros

Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter