Categories

7 au hasard 25 août 2014 : Enfants réfugiés, expulsés : les chiffres de la honte - 2 février 2016 : « El Club », le dernier d’un cinéaste hors norme - 16 novembre 2014 : Miss CINOR : Cafrine, ousa oulé ? - 19 septembre 2015 : Pas besoin ou la peur Titâne, le vilain bébète... (2) - 22 mars 2015 : Un séga qui venait du froid... - 24 juillet 2015 : À Messieurs les voleurs de mémoire - 11 février 2016 : La créolité malheureuse - 30 avril 2016 : Ravine des Lataniers : « j’ai déjà donné ! » - 13 février 2014 : Saint-André : Avantage Virapoullé - 1er janvier 2015 : 2015 : ASAP ! (As Spoon As Possible...) -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Domin lé dan nout dé min > SPOON : et maintenant, un autre monde...

Art, mode, photo...

SPOON : et maintenant, un autre monde...

29 août 2014
Nathalie Valentine Legros & Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Les Réunionnais Karine Chane Yin (styliste) et Patrice Fuma Courtis (photographe) lancent une nouvelle édition du magazine SPOON (art, mode et photographie) en faisant appel au financement participatif. SPOON, un magazine qui, a la fin du 20ème siècle, avait une aura internationale. 10 ans plus tard, SPOON nous propose de plonger « dans un autre monde ». 7 Lames la Mer soutient !

“Yet Another World”. Photographe : Patrice Fuma Courtis. Stylisme : Karine Chane Yin. Création : Jean Charles De Castelbajac. Modèle : Agnelle.

« Nous venons de lancer notre campagne de crowdfunding [1] pour « SPOON New edition | 02 » sur la plateforme Indiegogo ! » Message bien reçu. Nous consultons le site Indiegogo pour en savoir plus. « Spoon » en anglais signifie cuillère... mais il s’agit là de « nourritures spirituelles », manzé pou lo kèr.

« “SPOON New edition | 02” est garanti sans publicité aucune, car nous pensons sincèrement que c’est la seule façon de garder un regard indépendant et de laisser une entière liberté d’expression à nos contributeurs, précise la messagère. En participant à cette campagne, vous nous aiderez à imprimer SPOON, et à faire vivre cette belle utopie éditoriale libre de toute pression commerciale ».

Voilà la formule : « utopie éditoriale libre de toute pression commerciale » ! Le rêve quoi. Et avec le crowdfunding, ce rêve pourrait changer de statut pour devenir « Magazine d’art et de photographie de mode ». Ce projet est porté par deux Réunionnais : la styliste Karine Chane Yin et le photographe Patrice Fuma Courtis.

SPOON Vol 5 "Deluxe Odyssey" Mars 1999. Photographe : Jerome Esch. Stylisme : Karine Chane Yin & Patrice Fuma Courtis. Maquillage : Max Delorme. Coiffure : Taco Stuiver. Modèle : Tatjana Patitz. Création : Issey Miyake. Special thanks Andrei Molodkin.

« Faire un magazine est toujours un acte d’amour, peut-on lire sur le site Indiegogo... Notre objectif avec le magazine SPOON est de faire quelque chose que vous aurez envie de posséder et de conserver, un objet de collection... »

Karine Chane Yin et Patrice Fuma Courtis, les fondateurs du magazine SPOON, ont déjà une expérience d’envergure internationale dans le domaine et font figure de pionniers à bien des égards.

C’est en 1996 que SPOON Magazine fait son apparition sur le net. Flash-back de presque 20 ans en arrière... En 1996, Internet, c’est 100.000 sites actifs pour environ 40 millions d’internautes. En 2014, Internet, c’est 650 millions de sites actifs pour plus de 2,5 milliards d’internautes. Autant dire que quand SPOON Magazine entre en scène, le web grand public n’en est qu’à ses balbutiements. SPOON Magazine, c’est l’avant-garde par excellence ; pas seulement par le choix du nouveau média qu’est le web mais aussi dans la conception même du contenu.

Il s’agit ni plus ni moins que d’inventer de nouveaux codes en dépoussiérant un genre un peu trop rigide : la presse spécialisée dans la mode. « En 1996, alors que l’on commençait l’aventure SPOON, le Futur était « hip » : des technologies émergentes, les perspectives prometteuses d’un nouveau millénaire, etc, confient les deux créateurs. Le Futur était encore une sorte de concept sur lequel l’on pouvait fantasmer ».

Plus tard, toujours au cours de l’année 1996, SPOON Magazine est imprimé sur papier : 64 pages, un petit format carré agrafé (17x17 cm) et très peu de textes. Le deuxième numéro compte 240 pages pour un format toujours carré (26x26)... Le troisième numéro donne lieu à un article dans Libération qui qualifie l’histoire de SPOON d’« antithèse de la mode et du multimedia ». SPOON acquiert au fil des numéros une dimension de plus en plus reconnue : c’est l’un des magazines les plus branchés de la scène parisienne et londonienne.

“Yet Another World”. Photographe : Patrice Fuma Courtis. Stylisme : Karine Chane Yin. Création : Jacquemus. Modèle : Christine Phung.

« C’est rapidement devenu un magazine de référence pour les photographes et les artistes qui y trouvaient un espace libre d’expression pour leur créativité et éloigné de la pression commerciale, racontent Karine Chane Yin et Patrice Fuma Courtis. Quelques jours après avoir décidé d’appeler notre magazine SPOON, nous sommes tombés sur une affiche dans Paris représentant deux cuillères »...

L’aventure de SPOON Magazine se poursuit jusqu’en l’an 2000 avec le numéro 7. Pendant ses quatre années, SPOON Magazine s’est forgé une belle réputation à l’international. On le voit dans les mains de Karl Lagerfeld à la Une du magazine BUNTE...

Après une pause de plus de 10 ans, ils nous reviennent donc et se définissent comme des « fanatiques d’images et quelque peu réfractaires aux longs discours ». Ils portent un regard sans concession sur le monde de la mode, « enfin « l’industrie de la mode », qui est désormais un maillon de l’industrie financière, les grands groupes sont plus grands (et plus riches) les créateurs indépendants moins nombreux (et plus pauvres) ».

Les voilà aujourd’hui prêts à poursuivre l’aventure, pour peu que le crowfunding leur donne le coup de pouce nécessaire. A vos claviers donc pour plonger « dans un autre monde »...

Geoffroy Géraud Legros et Nathalie Valentine Legros

Pour participer et soutenir SPOON, cliquer ici

Nathalie Valentine Legros & Geoffroy Géraud Legros

Chroniques réunionnaises à quatre mains, avec Geoffroy Géraud Legros et Nathalie Valentine Legros.

Notes

[1Financement participatif

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter