Categories

7 au hasard 10 janvier 2014 : « Sauve not pique-nique Bois-Ozoux-chemin-Volcan » - 9 septembre 2017 : La peinture après la torture - 16 mars 2015 : Pas les unes sans les autres ! - 18 juin 2014 : Le Parc national n’a plus d’argent... - 3 avril 2017 : Quand Hamon fait du Sarkozy - 1er avril 2013 : Elle renonce à son royaume... par amour - 12 juin 2014 : « Fridom, c’est un mètre de Nouvelle Route du Littoral » - 19 décembre 2013 : « Zot la fout de feu dans l’UNESCO » - 28 octobre 2013 : Oliver Stone : « De Gaulle aurait accueilli Snowden » - 18 août 2014 : Monsieur le Président... alerte sur les dangers de la Nouvelle Route du Littoral ! -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > 7 écrit ici > Sous la pluie ruisselante de tôles...

2017, année des poètes. Patrys

Sous la pluie ruisselante de tôles...

20 février 2017
7 Lames la Mer, Patrys
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

« À la lueur de flammes vacillantes, sous la pluie ruisselante de tôles »... L’artiste Patrys vous invite : couleurs, lumières, mots. Des toiles exposées et de la musique.

Le parfum d’un été. Par Patrys.

De la couleur à la lumière


Il y a toutes ces couleurs sur la toile, des gris,
Des noirs de jais, de la nacre et même de l’or.
De glace ou du feu, elles scintillent et s’estompent.
C’est aussi le tableau de nos vies, en mi-teintes vives et pastel,

Des silouhettes qui s’esquissent sur le chemin,
Oui, celui-là même que nous empruntons un peu par hasard,
Au détour d’un silence,

Oeuvres de Patrys

Un chemin que l’on choisit un peu quand même à mi-voix,
À mi-mot, sans en être sûr...
Des ombres et des lumières.
Dis, tu penses à quoi, le penseur ?

À ces pays lointains où le vent est libre et la terre Souveraine ?
À ces chemins tracés et ces voiles qu’on ne lève ?
Aux étoiles, à la lune, aux vastes inconnues ?
Avec les mots, je jouerai pour me jouer de tous les maux,
À la lueur de flammes vacillantes, sous la pluie ruisselante de tôles,

J’ai pensé, affligée, dans la peine, dans le doute, la crainte,
J’ai pansé. Et par delà les profondeurs, dis-moi si tu m’entends,
Toi, mon premier guerrier de la lumière.

Patrys


Née à Orléans, Patricia Cerveaux (Patrys) a grandi dans un environnement artistique. La danse contemporaine et le modern jazz ont très tôt occupé une place centrale dans sa vie.

Très jeune, elle s’adonne à l’écriture et rêve d’interpréter ses poèmes. Le destin de Patricia sera par conséquent artistique.

Cependant, ses études lui font faire un détour. Après un DEA d’études anglophones à la Sorbonne et à l’Université de La Réunion, Patricia se dirige vers l’enseignement de la langue de Shakespeare. L’artiste expose depuis 2013.

« De la couleur à la lumière » marque le début d’une nouvelle étape dans son parcours.


« De la couleur à la lumière », exposition de Patrys

Vernissage : le vendredi 24 février 2017 à 18h30, à la grande salle d’exposition de l’Ancien Hôtel de Ville de Saint-Denis.

Avec la participation exceptionnelle de Stéphane Gaze et de Zélito Déliron (kora et flûte traditionnelle).

L’exposition se tient du 24 février au 3 mars 2017.


7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter