Categories

7 au hasard 6 janvier 2014 : Porteurs d’eau, arroseurs et arrosés - 17 octobre 2014 : Votez pour le talent des Réunionnais ! - 24 février 2016 : « La Réunion positive » a une mascotte qui lui ressemble - 11 janvier 2015 : « La diversité serait-elle juste une façade de plus ? » - 16 mars 2015 : « Camarades, affinez votre analyse » sur l’incinérateur - 15 octobre 2013 : Ti Bang : La musique ? Une thérapie pour le peuple ! - 5 février 2015 : Bataille rangée autour du « gâteau » de la NRL ? - 26 septembre 2015 : Infiltration jusque dans les eaux seychelloises - 16 septembre 2014 : Le cauchemar éveillé des singes - 4 mars 2016 : Un siècle sépare ces deux photos -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Si tu savais ce qu’ils pensent des filles des îles...

Sans commentaire, mais comment taire ?*

Si tu savais ce qu’ils pensent des filles des îles...

27 février 2016
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Martinique, Guadeloupe, Réunion... les vieilles colonies ont trop de bras, mais visiblement elles manquent de talents... Heureusement, les « créatifs » savent trouver les arguments pour inciter leurs semblables à rejoindre nos côtes.


À force de parler de mobilité, d’inciter les jeunes à « tenter leur chance » dans l’Hexagone et de vanter les dispositifs d’encadrement mis à la disposition des Réunionnais « qui en veulent », on en oublierait presque que la mobilité, ça fonctionne dans les deux sens.

La France manque d’ouvriers, d’agents de nettoyage, d’agents de sécurité, de gendarmes ; les îles manquent visiblement de talents, puisqu’une célèbre agence de communication, présente à La Réunion et dans les « Antilles » [sic], recherche ses « créatifs » de l’autre côté de la mer (comprenez : en France).

La photo qui accompagne l’annonce, issue d’une publicité pour des maillots de bains et détournée par les chasseurs de têtes de cette « boîte de com’ », comme ils disent, donne une idée des représentations qui ont cours dans ce « milieu »...

Si tu ignorais, Ô lecteur, ce que ces pubards pensent des femmes des îles, te voici renseigné.

Geoffroy Géraud Legros

*Emprunté à Bondamanjak

Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter