Categories

7 au hasard 11 janvier 2015 : Anita Ekberg : mort de la douceur de vivre - 4 novembre 2014 : Le magma des mots, de Filip Barret à Boris Gamaleya - 18 février 2016 : De battre mon cœur ne s’est pas arrêté - 27 décembre 2016 : Leonard Cohen, l’album mythique du 27 décembre - 16 juillet 2015 : Europe-Grèce : refuser de participer à la farce - 2 novembre 2013 : Jaguar à La Réunion ? - 11 décembre 2015 : #Je suis Parquet national financier - 10 juillet : Le mystère du Passage d’Eustache - 22 novembre 2016 : La « Petite fille du Bon Dieu » au cimetière de Saint-Denis (2) - 22 janvier 2014 : 7 raisons de manger moins de viande -

Accueil > Le monde > Seul Graham survivra à un accident de voiture

Insolite

Seul Graham survivra à un accident de voiture

23 juillet 2016
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour espérer survivre à un accident de voiture, l’homme devra ressembler à Graham... Sinon, l’autre solution est d’arrêter de se comporter en prédateurs du macadam.

Graham, le seul capable de résister à la violence d’un accident de la route...

Graham vous veut du bien. Ne fermez pas les yeux. Surmontez votre répulsion. Il ressemble à un monstre mais il est inoffensif. Et même très précieux...

Graham a été présenté à la presse australienne il y a deux jours dans le cadre d’une vaste campagne de sécurité routière commandée par la « Commission australienne des accidents de la circulation ».

L’apparence de Graham a été conçue pour choquer. Le but est atteint. Graham est un mannequin dont le corps a été fabriqué à base de silicone, de fibre de verre, de résine et de cheveux humains. Il a été « sculpté » avec un soucis du réalisme particulièrement efficace.

Un corps sans cou, une tête énorme — faisant fonction de casque — presque aussi large que le torse, un crâne plat, des mamelons supplémentaires, une peau épaisse, des pieds démesurés qui ressemblent à des sabots, des genoux « flexibles dans tous les sens », un visage « enfoncé »... C’est Graham.

Contrairement à ce qu’évoque son aspect un peu primitif, Graham est un exemple d’évolution sophistiquée. Il est le résultat d’une étonnante collaboration entre une artiste-sculpteuse, Patricia Piccinini, un chirurgien en traumatologie, Christian Kenfield, et un ingénieur expert des accidents de voiture (crash-tests), David Logan.

C’est en se basant sur les points sensibles et faibles du corps — qui, lors d’un choc violent, sont les premiers à subir des lésions irréversibles, voire fatales — que Patricia Piccinini, Christian Kenfield et David Logan ont modifié la corpulence et la silhouette humaine afin de les rendre capables de résister à des collisions brutales à l’occasion par exemple d’un accident de la circulation.

La forme la plus aboutie de cette étrange expérience est donc Graham. Voilà à quoi nous devons ressembler si nous voulons survivre à un accident de voiture.

Bien évidemment, personne n’a envie de ressembler à Graham ; mais personne n’a envie non plus de mourir dans un accident de voiture.

La fonction de Graham est donc de nous amener à prendre conscience de notre extrême fragilité et par contraste de faire apparaître les parties les plus vulnérables de notre corps. Une démarche insolite mais efficace.

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter