Categories

7 au hasard 2 novembre 2013 : "Nous ne servons pas les SDF" - 8 septembre 2013 : Autopsie d’un couple - 25 août 2014 : Enfants réfugiés, expulsés : les chiffres de la honte - 1er février 2015 : Tsipras, Mélenchon et le choeur des grenouilles - 22 janvier 2014 : Du bon usage des racismes anti-zorey et anti-créole - 7 juillet 2014 : USA : la NSA espionne l’intimité des « gens ordinaires » - 1er mars : Carnaval, mardi gras : chacun’ son bande ! - 10 octobre 2013 : Arrêtée pour une demande d’augmentation - 12 mars 2014 : Grands projets : danger, élections ! - 3 mars 2016 : Les hommes de la caverne... Exilés ou Français ? -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Courrier des internautes > Rien de nouveau à « Orange Mayotte »

Communiqué du Parti de Gauche de La Réunion

Rien de nouveau à « Orange Mayotte »

4 août 2015
Denise Delavane
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Après une semaine et deux jours de gréve, rien de nouveau à « Orange Mayotte »…

Alors qu’en mai 2015 une négociation sur la vie chère s’est conclue sur un montant de 120€ mensuel (avec un effet rétroactif à janvier 2012), la direction d’Orange dénonce l’accord et ne consent à accorder que quelques 80€ par mois.

La direction d’Orange oppose un véritable bras de fer aux salariés, avec menaces d’huissier et même de saisir le juge.

Les grévistes déterminés reçoivent le soutien du député de Mayotte, de clients de passage à la boutique, de la population, et de représentants du syndicat SUD à La Réunion.

Le Parti de Gauche de La Réunion tient à dénoncer le mépris avec lequel la direction de la multinationale Orange traite ses salariés.

Ce conflit social à Mayotte est exemplaire à de nombreux titres : pouvoir de la finance et avidité des actionnaires.

Denise Delavanne
Pour le Parti de Gauche de La Réunion

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter