Categories

7 au hasard 31 mars 2015 : Protéger sans interdire... c’est possible ? - 31 janvier : La Potence ou la Pitié - 12 février 2014 : Un militant anti-drone kidnappé - 11 janvier 2015 : Méandres géopolitiques, ou : comment peut-on être Charlie ? - 29 juillet 2013 : Traviata à Maurice - 7 juillet 2015 : Chantiers d’espoir : « pas d’autres alternatives possible ! » - 27 novembre 2016 : La reine Ranavalona III liée par un pacte de sang (4) - 17 février 2014 : Les KANYAR pris aux mots - 1er septembre 2013 : Chili : la rue contre la « loi Monsanto » - 4 janvier 2016 : Le nazisme, une idée neuve ? -

Accueil > Le Blog de GGL > Régionales : un « contrat » Patel/Robert sur Saint-Paul ?

Sur le blog de GGL

Régionales : un « contrat » Patel/Robert sur Saint-Paul ?

26 octobre 2015
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le Président de la CCIR se verrait bien, dit-on, dans le costume du futur maire de Saint-Paul. Didier Robert l’aurait même assuré de son soutien en échange d’un ralliement, à l’approche des élections régionales...

À la veille de l’ouverture officielle de la campagne des Régionales, le cours des alliances s’envole sur le marché politique. Selon l’une de nos sources, Ibrahim Patel pourrait être en passe de jouer un sacré coup de dés…

Didier Robert aurait-il promis au Président de la CCIR rien moins que son appui lors de la prochaine élection municipale saint-pauloise ? C’est ce qui se dit dans les couloirs de l’institution dirigée par M. Patel.

Information, ou rumeur née dans la fièvre qui monte autour du tapis vert électoral ? On rapporte, dans certains cercles, que le patron des commerçants nourrit des ambitions grandissantes vis-à-vis de la commune de Saint-Paul. Selon les mêmes sources, l’intéressé aurait fait état à plusieurs reprises de l’amicale pression exercée sur lui par le Président de Région, qui souhaiterait voir figurer son nom sur la liste qu’il conduira au mois de décembre. Un ralliement qui pourrait bien être officialisé en fin de semaine, dans le sillage de celui de plusieurs élus de la Chambre de commerce.

Joseph Sinimalé serait-il, à un niveau quelconque, partie à pareil contrat ou serait-il le dindon de la farce ? Pour l’heure, l’édile saint-paulois projette plutôt de « pousser » le fidèle Fabrice Marouvin lors des prochaines élections législatives, confie-t-on du côté de la mairie.

Une sourde lutte des places a-t-elle lieu à Saint-Paul, à l’ombre de la campagne de la droite dite « unie » ?

GGL

Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste.

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter