Categories

7 au hasard 2 décembre 2014 : Thierry Robert : « Mi té veut brise la chaîne, la élimine amoin avant ! » - 17 juillet 2014 : Crash aérien : les opposants au régime accusent « les forces armées ukrainiennes » - 5 août 2016 : L’assassin ! L’assassin : « le rougail saucisses est antillais » - 9 novembre : Des robes de mariée pour rendre les promesses (3) - 31 juillet : Quand le séga faisait danser Paris... et Jeanne Moreau - 16 janvier 2014 : Mexique : Paysans armés contre Templiers de la came - 14 juillet 2014 : Nadine Gordimer : une flamme résistante s’éteint - 3 octobre : Les vautours de la prison Juliette Dodu - 29 avril 2016 : Fabienne Couapel élue à vie ? - 9 mai 2015 : Nouvelle route du littoral : ingérence politique de la Commission européenne -

Accueil > Lames de fond > 7 i aime / 7 i aime pas > Quand « Marianne » insulte les Musulmans…

7 i yème pas - 7 n’aime pas

Quand « Marianne » insulte les Musulmans…

16 juillet 2013
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Coqueluche des milieux branchés parisiens, la FEMEN Inna Shevchenko, qui incarne Marianne dans un style très personnel, a publié hier un Tweet injurieux envers le Ramadan et les Musulmans. Quand la haine est in…


Plusieurs actions menées en France, dont une en pleine messe à Notre-Dame-de-Paris, n’auront pas empêché Inna Shevchenko, l’emblématique dirigeante du mouvement ukrainien « FEMEN » d’obtenir l’asile politique en France le 8 juillet dernier. Une prouesse, au regard du parcours du combattant que doivent accomplir de nombreux militants politiques, parfois victimes de torture ou de tentatives de meurtre dans leur pays d’origine, pour satisfaire aux sourcilleux critères vérifiés par les autorités, promptes à sanctionner des écarts bien moindres qu’une manifestation troublant l’ordre public. Mieux : la République est définitivement bonne fille, puisque moins d’une semaine après l’obtention de son statut, Mme Shevchenko incarne déjà Marianne sur le timbre dévoilé à l’Elysée le 14 Juillet dernier. « Maintenant, les extrémistes, fascistes et homophobes devront me lécher le cul avant d’envoyer une lettre » exulte tout en finesse l’intéressée, qui a une vision bien curieuse de l’anatomie.

Qu’est-ce qui peut être plus laid que cette religion ?

Cette affaire de Marianne à la tête dans le cul – on parle ici en langue FEMEN — ne méritait pas plus qu’un haussement d’épaules : après tout, les dessinateurs — car oui, ils s’y mettent à plusieurs — ont beau dire qu’ils s’inspirent de telle ou telle actrice, chanteuse, etc. les profils à bonnet phrygien des timbres poste se ressemblent toutes, et il faudrait à tout le moins un philatéliste chevronné pour les distinguer entre eux. Hier, c’est par un Tweet contre les Musulmans que s’est à nouveau distinguée la militante, qui avait déjà vandalisé ce qu’elle croyait être un monument orthodoxe de Kiev — en réalité, un mémorial érigé à la mémoire des victimes du stalinisme. « Qu’est ce qui peut être plus stupide que le Ramadan ? Qu’est ce qui peut être plus laid que cette religion ? » affichait hier le compte Twitter « @femeninna ». Quelques mots vite effacés, mais qui ont eu le temps d’être saisis et mis en circulation sur la toile. Ce nouvel épisode ajoute un trait nouveau au portrait décidément peu reluisant de l’organisation dite féministe, célèbre pour sa « com’ » à base de poitrines dénudées. Admiratrices d’Hitler au Brésil, membres de l’English Defence League en Angleterre, christianophobes, islamophobes, FEMEN accueille de bien étranges recrues… Ce qui n’empêche pas ses dirigeantes d’être la coqueluche des milieux branchés parisiens, pourtant peuplés de champions toute catégorie de la tolérance et, bien sûr, de la « vigilance ». Finalement, même la haine peut être « in », quand elle est blonde, à poil, et qu’elle rentre dans du 36 ultra-slim.

Geoffroy Géraud Legros

Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter