Categories

7 au hasard 1er mai 2014 : Députés non réélus : des indemnités justifiées ! - 10 mai 2015 : Sergio Grondin, le talent des écorchés vifs - 27 septembre 2014 : Mickaël Dejean : prix du jury pour son bureau sans vis cachées - 7 avril : Cuisine réunionnaise : des plats de rézistans ? - 21 août 2015 : « Le Syndrome Mahorais » et le spectre colonial - 30 juillet 2014 : Tino et Marceline marchaient avec la lune... - 23 avril : Élection : « comme des coups de fusil et des femmes criant à l’assassin » - 9 septembre 2014 : Étranges sculptures géantes et... vivantes - 3 mars 2016 : Les hommes de la caverne... Exilés ou Français ? - 5 octobre 2015 : World Space Week : la Porte des Mondes est à La Réunion -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Courrier des internautes > Pierre Vergès : une pause mais pas la retraite !

Elections départementales

Pierre Vergès : une pause mais pas la retraite !

1er février 2015
Pierre Vergès
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

« Je ne serai pas candidat aux élections départementales ». Dans une Tribune Libre, Pierre Vergès annonce qu’il « souhaite faire une pause au plan électif » mais que cela ne fait pas de lui « quelqu’un en retraite politiquement ».

Pierre Vergès : "Plus que jamais, il faut être à l’écoute des forces vives qui s’impliquent, dans un cadre associatif ou économique. Parce qu’un mandat n’est pas le seul moyen pour travailler pour le bien commun." Photo 7 Lames la Mer

Mon mandat de conseiller général s’achève en mars 2015. Durant les quatre années écoulées, en tant que vice-président, j’ai assumé les responsabilités de délégué aux transports, à l’agriculture, et récemment, du fait de la disparition de mon collègue, Roland Robert, à la coopération régionale.

Je voudrais remercier la Présidente, Nassimah Dindar, de sa confiance.

Je voudrais également remercier mes collègues, toutes tendances confondues. En effet, leurs prises de position me sont apparues constructives sur les dossiers que j’ai traités.

Les objectifs fixés n’auraient jamais pu être atteints sans le concours des partenaires du Département, et surtout des cadres et agents des services concernés du Conseil général.

Beaucoup reste à faire, dans un contexte budgétaire difficile et une situation économique et sociale dégradée.

Je suis de plus en plus convaincu que les défis imposés ne seront relevés que si chaque citoyen se responsabilise. Car le délitement social apparaît de plus en plus dans des actes d’incivilité, de remises en cause de valeurs fondamentales, où le respect de l’autre est souvent mis à mal.

Pierre Vergès i kass in poz... Photo 7 Lames la Mer

Cette responsabilisation doit se décliner dans de nombreux domaines : environnement, déplacements, éducation, santé, pour ne citer que ceux-ci. Une pédagogie citoyenne est indispensable pour maintenir la cohésion sociale dans une société réunionnaise en perpétuelle mutation, pour consolider et élargir les espaces de solidarité, pour mieux affronter une compétition économique dans un espace mondialisé.

Cela exige, lorsqu’on est élu, du courage politique, afin de ne pas soutenir une chose et son contraire, au nom d’intérêts partisans.

Plus que jamais, il faut être à l’écoute des forces vives qui s’impliquent, dans un cadre associatif ou économique. Parce qu’un mandat n’est pas le seul moyen pour travailler pour le bien commun.

Aujourd’hui, je souhaite faire une pause au plan électif.

Je voudrais remercier celles et ceux qui m’ont encouragé à me présenter aux élections départementales de mars sur le canton du Port. Je tiens cependant à leur faire savoir que je ne serai pas candidat à cette élection.

Cela ne fait pas de moi quelqu’un en retraite politiquement.

Pierre Vergès

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter