Categories

7 au hasard 9 avril 2014 : Le vote zorey n’existe pas - 31 mars 2015 : Protéger sans interdire... c’est possible ? - 6 janvier : L’étrange histoire d’une chanson qui a changé le monde - 24 mars : Maryline Mélenchon : « qu’on me laisse en paix » ! - 29 mars 2014 : La grande Moune est partie - 24 septembre 2015 : Un « déball’art » de gonis - 31 août 2015 : Qui a volé les roches massives de la Chapelle ? - 18 octobre 2016 : Cimendef : non à une médiathèque au rabais ! - 7 avril 2013 : Grandes surfaces : petits pièges en rayons - 24 mars 2015 : Parc national : les 7 communes qui ont dit Non -

Accueil > Le monde > Perdu depuis 500 ans, un tableau de Léonard de Vinci refait surface

Peinture et miracle

Perdu depuis 500 ans, un tableau de Léonard de Vinci refait surface

9 octobre 2013
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Qui sait ? S’il n’avait pas disparu, ce tableau aurait pu changer l’histoire et Isabella d’Este devenir célèbre à la place de la mystérieuse Mona Lisa... Retrouvé il y a 3 ans dans un coffre d’une banque suisse, le portrait d’Isabella d’Este vient d’être identifié comme étant une oeuvre de Léonard de Vinci. Après 500 ans d’ombre, le voilà désormais en pleine lumière, lui dont l’existence était même l’objet de doutes.

Un tableau de Léonard de Vinci dont l’existence même était sujette à caution a étrangement refait surface, il y a trois ans, dans le coffre fort d’une banque suisse, au terme d’une disparition longue de 500 ans. Il y a 4 jours, des experts ont rendu leurs travaux à son sujet : c’est un tableau de Léonard de Vinci !

C’est dans le coffre fort d’une famille italienne — qui a souhaité garder l’anonymat — que cette oeuvre a été découverte, au milieu d’une collection privée qui compte 400 tableaux. Ce « chef-d’oeuvre inconnu » est en fait la version peinte et complétée d’une esquisse au crayon réalisée par Léonard de Vinci en 1499, croquis qui se trouve au Louvre à Paris.

« Léonard de Vinci quitta Milan en 1499 alors que l’armée française pénétrait en Italie, apprend-on sur le site du Louvre. En route pour Venise, il s’arrêta à Mantoue et réalisa, à la demande d’Isabelle d’Este, cette esquisse d’un portrait qui ne fut jamais peint »...

Sur la photo qui accompagne cet article, l’esquisse dont il est question est à gauche ; à droite, le portrait réputé ne jamais avoir existé... Les historiens d’art ont longtemps pensé que ce tableau n’avait pas vu le jour : Léonard de Vinci, pris par d’innombrables travaux, aurait manqué de temps pour le réaliser...

Pour le professeur Carlo Pedretti, de l’Université de Californie, expert reconnu, l’oeuvre doit bien être attribuée au « maître de la Renaissance ». « Il ne fait aucun doute que ce portrait est l’œuvre de Léonard de Vinci », déclare-t-il au quotidien italien « Corriere della Sera ».

Des tests scientifiques ont effectivement permis de confirmer que le type de pigment utilisé dans le portrait était identique à celui qu’affectionnait Léonard de Vinci. La datation au carbone, réalisée par un laboratoire de spectrométrie de masse à l’Université de l’Arizona, a estimé par ailleurs qu’il existe une probabilité de 95% pour que ce tableau ait été réalisé entre 1460 et 1650. Reste à déterminer cependant les parties du tableau qui ont auraient été réalisées par l’auteur de la « Joconde » et celles qui seraient le fait de ses élèves.

En revanche, pour Martin Kemp, professeur d’histoire de l’art, un doute subsiste dans cette affaire. Interrogé par le « Daily Telegraph », l’expert anglais a souligné que Léonard De Vinci peignait uniquement sur des supports en bois, or ce tableau a été réalisé sur une toile...Un nouveau mystère pour cet énigmatique profil ressurgi de l’oubli et de l’ombre, après 500 ans.

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter