Categories

7 au hasard 26 mars 2016 : Valet de carreau, prête-moi ton fusil... - 4 janvier 2013 : "Faut pas rêver" - 16 octobre 2015 : Universtérité : coupes sombres pour un avenir sans Lumières ? - 13 janvier 2014 : Océan Indien : un oeuf mis à prix à 35.000€ ! - 24 août 2015 : Ce banian n’est pas tombé du ciel ! - 8 octobre 2015 : Retour au pays : la réparation d’une injustice économique - 17 novembre 2013 : Carburants : la déception ? - 5 août 2014 : Gaza : les 25.000 signatures de Nassimah Dindar « contre le massacre des populations civiles » - 14 octobre 2014 : Culture réunionnaise : prisonniers de l’éphémère ? - 18 juillet 2014 : Crash : « deux chasseurs ukrainiens » derrière l’avion abattu ? -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Pêche-cavale interdits ?

L’Étang-Salé

Pêche-cavale interdits ?

10 août 2014
7 Lames la Mer
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Râlé-poussé entre douaniers et pêcheurs de l’Étang-Salé.

Photo : IPR

«  Pêche cavale la monté » : le Créole s’estime particulièrement verni lorsque ces petites carangues ont le bon gout d’apparaître le week-end : les amateurs sortent alors seaux, moulinets et gaulettes, pour profiter d’une manne d’autant plus appréciée qu’on la sait éphémère.

L’occasion, pour nombre de nos compatriotes, d’améliorer un ordinaire bien souvent réduit au strict minimum après la première semaine du mois…

Un moment rare pour les pêcheurs de l’Étang-Salé, qui ne peuvent pratiquer cette activité très règlementée que deux fois l’an au mieux, nous précise un entrepreneur proche de ce milieu.

Tout à leur occupation, les artisans ont eu ce matin la surprise de voir débarquer les douaniers. Incompréhension : les pêcheurs sont dument autorisés, le lieu d’exercice est conforme…

« La brigade nautique n’était pas disponible, alors la douane a pris le relais Les douaniers ont fait du zèle », déclarent les intéressés.

Le ton est vite monté entre les fonctionnaires et la trentaine de pêcheurs, qui craignait de voir saisi le produit de leur travail. Les artisans ont fini par secouer sans ménagement le véhicule des douaniers, jusqu’aux départ de ces derniers.

«  Un geste d’indignation  », nous rapporte un témoin, qui dit avoir lui-même protesté auprès des autorités. C’est que les pêcheurs ont bonne mémoire : dans leurs rangs personne n’a oublié la confiscation et la destruction, il y a environ dix ans, de trois tonnes de produits de la pêche, balancés dans le Gouffre de l’Étang-Salé…

« L’ambiance est de plus en plus tendue.  », affirme un usager du bord de mer, qui estime que les contrôles tournent parfois à la « pression ».

« On regarde à la loupe les pêcheurs de capucins et autres activités traditionnelles. Le petit travailleur n’a plus le droit d’exister. Par contre, l’eau est polluée illégalement tous les quatre matins au niveau de Bois-Blanc, mais là, les forces de l’ordre n’agissent pas. On se demande bien ce qu’il peut y avoir derrière ce deux poids deux mesures ».

7 Lames la Mer

7 Lames la Mer

Réalités émergentes Réunion, Océan Indien, Monde.
Presse, Edition, Création, Revue-Mouvement.
Facebook, Twitter.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter