Categories

7 au hasard 25 avril 2016 : Un séga venu... du Paraguay - 15 décembre 2015 : 20 décembre : sens de la fête et sens interdit de l’histoire - 25 juin 2016 : L’océan Indien et ses « paradis » artificiels - 7 décembre 2014 : Mexique : un paysan de 21 ans s’immole par le feu - 5 janvier 2016 : Siya, une Indienne au cœur du maloya ? - 21 août 2016 : On ne retrouve jamais les disparus - 29 mars 2014 : « Not zembrocal et notre carry... hors de l’UNESCO » ? - 20 octobre 2016 : Allons battre carré à Saint-Denis en 1937 - 28 juin 2013 : Sauver le RSTA : ni main tendue, ni charge sur nos entreprises - 3 mai 2016 : Enquête judiciaire : brouillard sur la NRL ? -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Parc national : massages autorisés !

Pitons, cirques et remparts

Parc national : massages autorisés !

26 août 2015
Geoffroy Géraud Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

La Réunion, ses pitons, cirques et remparts, son parc national... et son activité de « massage et soin du corps » dans l’îlet à Aurère !

Après une excursion — parfois éreintante — à crapahuter sur les pistes escarpées du coeur de l’île, vous voilà enfin rendu à Aurère. Les pitons, cirques et remparts estampillés UNESCO [1], ça se mérite ! Et là, il ne vous reste plus qu’à livrer votre corps au « massage et soin ». Activité nouvelle en ces lieux réputés « loin de tout » et recherchés pour cette même raison.

« Massage et soin du corps à Aurère », ce sera bientôt une réalité puisque le parc national de La Réunion vient d’accorder son autorisation à la porteuse du projet, « considérant que les activités nouvelles en coeur habité du parc national doivent apporter des services d’un nouveau type aux usagers mais aussi s’inscrire dans un projet global d’éco-territoire bénéficiant aux résidents permanents des îles de Mafate, préservant et valorisant le caractère du site ».

Lors de la séance du 2 juillet dernier, le conseil d’administration du parc, « sur le rapport de Madame la Directrice », a statué à la majorité... moins une abstention. Des « activités de massage et de soin du corps pour l’ensemble des îlets du coeur habité, en complément des activités commerciales et artisanales déjà autorisées par la modalité 21 [2] de la Charte » pourront ainsi voir le jour dans le coeur du parc national de La Réunion.

Et tout d’abord, autorisation accordée pour Aurère. Avouez que pour un organisme qui vient de fêter le 5ème anniversaire de l’inscription des « Pitons, cirques et remparts » de La Réunion sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, ça en jette ! « Pitons, cirques et remparts... La qualité esthétique et la variété exceptionnelle de leurs paysages, la richesse de la biodiversité qu’ils abritent »...

Si l’on se réfère littéralement au contenu de la délibération N°2015-007, on en déduit que les zones concernées par cette nouvelle activité — « massage et soin du corps » — seraient les « îlets du coeur habité », notamment « les îlets de Mafate »...

Après tout, pourquoi pas ? La dimension touristique d’une telle activité est évidente et n’a pas échappé aux membres du conseil d’administration. « Massage et soin du corps au coeur du parc national de La Réunion », voilà un produit d’appel et un plus non négligeable qui pourraient bien contribuer à attirer une clientèle en quête de « nature et bien-être ». L’île intense...

Mais l’on regrettera, une fois de plus, la propension du parc national à pratiquer la politique du « deux poids, deux mesures » : on autorise des activités nouvelles et dans le même temps, on exerce de plus en plus de contraintes sur certaines activités traditionnelles.

La réaction du C.mac [3], ne s’est pas fait attendre. Sur sa page facebook, le collectif empêcheur de parquer en rond se plaît à rappeler que si d’un côté l’élevage traditionnel subit des interdictions dans le coeur du parc, « en revanche », aux yeux des dirigeants de la structure, « il est essentiel de pouvoir ouvrir des salons de massage et de soins du corps à Mafate car cette activité », selon le conseil d’administration du Parc, « apporte un service nouveau aux usagers et s’inscrit dans un projet global d’éco-territoire ».

Question communication, le parc peut compter sur le C.mac. Slogan pour la prochaine campagne : « Not île, not park ek not salon de massage en plein milieu naturel comme à la ville ! Sa mèm lo park, sa mèm nout tradition ! »

Geoffroy Géraud Legros

Geoffroy Géraud Legros

Rédacteur en chef, Éditorialiste.

Notes

[1Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture

[2Activités essentiellement tournées vers le tourisme : hébergement, restauration, guides, canyoning, parapente, escalade, randonnées, artisanat, commerces de proximité, etc.

[3Collectif pour le maintien des activités au coeur de La Réunion

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter