Categories

7 au hasard 29 septembre 2013 : L’OTAN s’installe à Djibouti - 30 janvier 2014 : Contre le terrorisme des pétroliers (1) - 18 juin 2013 : Le banian étrangleur - 10 février 2018 : Chagos/Parc marin : « Notre combat ne s’arrête pas là » - 13 juin 2012 : Le tout-automobile paralyse notre économie - 19 février 2014 : La nécessité du deuil de ce monde - 9 janvier : Pitons réunionnais : comme les ruines d’un ancien temple - 24 septembre 2013 : Cyrille Hamilcaro probablement hors-jeu - 9 septembre 2015 : Sacrifice d’un Gouzou - 20 mai 2013 : Patrons, encore un effort... -

Accueil > La Réunion > Economie et société > Nouvel an Tamoul : six saveurs pour rappeler les joies et les (...)

Pouttandou Vajtoukkel 5119

Nouvel an Tamoul : six saveurs pour rappeler les joies et les peines

14 avril 2018
Bernard Padavatan
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour les membres de la communauté tamoule, le nouvel an tamoul est célébré entre le 13 avril et le 15 avril de chaque année.


Le jour du renouveau


A cette occasion, les « Malbars », comme on les désigne à La Réunion, fêtent le passage à la nouvelle année.

Le Nouvel an tamoul, appelé également Puthandu, est le jour où le dieu Brahma commença la création de l’Univers, et où Vishnou s’est réincarné en Matsaya, le poisson.

C’est aussi le jour du renouveau, où le Soleil entre dans la constellation du bélier.

Bains de purification, remerciements aux divinités, offrandes, partages, habits neufs, cérémonies religieuses font partie de ce jour spécial pour débuter la nouvelle année.

Dieu Brahma.

Un repas essentiellement végétalien


La cérémonie religieuse réunit la famille au Temple où un prêtre donne lecture des prévisions annuelles du Pandjangam (le calendrier tamoul).

La fête se déroule ensuite autour d’un repas essentiellement végétalien (samoussas, biryani de légumes…).

La tradition veut que l’on mélange six saveurs pour rappeler les joies et les peines, les doux instants comme les plus amers de l’année écoulée et celle à venir.

Les enfants reçoivent des cadeaux.

Sur le plan religieux, des cérémonies consacrées aux divinités sont organisées dans la plupart des temples à la Réunion : Temple Narassinga Péroumal Ravine Blanche Saint-Pierre,T emple Siva Péroumal l’Etang Cambuston à Saint-André, Temple Siva Soupramanien de Saint-Benoît, Temple du Colosse à Saint-André, etc.

Tandis que sur le plan culturel en lui-même, différentes festivités publiques sont également prévues à travers l’île, pendant plusieurs jours. C’est le cas entre autres des spectacles de danses indiennes et des défilés de chars, ou encore des villages indiens installés dans plusieurs villes.

Bonne année 5119, Pouttandou Vajtoukkel 5119.bp.

Bernard Padavatan


A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter