Categories

7 au hasard 13 septembre 2013 : Les singes, Monsieur, vous emmerdent - 30 décembre 2012 : A-cause ti tangue i sorte la nuite - 7 avril : Cuisine réunionnaise : des plats de rézistans ? - 13 janvier 2014 : Océan Indien : un oeuf mis à prix à 35.000€ ! - 29 mars 2013 : Une pétition pour libérer Perle - 11 avril 2016 : Médiathèque Cimendef : quel gâchis M. le Président ! - 6 août 2014 : Gaza : la pétition de Nassimah Dindar tourne à l’international ! - 21 août 2013 : Vanille, ou comment on aime les filles - 30 juin 2014 : Jera, chef Guarani : « nous écrivons l’histoire » - 16 avril 2014 : APL : le Gouvernement recule -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Courrier des internautes > Moins de logements neufs à cause de la NRL ?

Tribune Libre de B. Lebon

Moins de logements neufs à cause de la NRL ?

11 juin 2015
B. Lebon
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le grand chantier de la Nouvelle route du Littoral fera-t-il flamber le coût des matériaux ? La digue engloutira-t-elle tous les matériaux disponibles ? Selon une analyse adressée à « 7 Lames la Mer », « avec la Nouvelle route du Littoral, il ne restera plus rien pour construire, car tout sera absorbé par ce chantier ».

Eh oui, les carrières, c’est un casse-tête ! Alors qu’il suffirait de suivre les conseils des scientifiques ! La Ravine du Trou est encore une démonstration de l’imprévoyance et l’incompétence des élus, et certainement des mauvais conseils des techniciens de la Région. D’autant plus triste que l’élu chargé de ce dossier est lui-même ingénieur, et l’était à la commune de Saint-Denis avant…

Pourquoi la Région s’entête-t-elle à vouloir imposer à l’Etat de donner des autorisations qui n’arrêtent pas de créer des problèmes ? Le préfet prend des arrêtés, forcément cassées après par les juges car ne correspondant pas à la réglementation. A-t-il des pressions ? Ce n’est rien de nouveau, cela a déjà été dit mille fois. Heureusement, de nombreux recours ont été déposés.

Quand même, la Région reste butée et continue à faire croire à la population que ses décisions sont les bonnes. Il suffit de lire sa « pub » de 32 pages couleurs, aux frais du contribuable. Nous avons encore la démonstration d’un mauvais usage des fonds publics, alors que le chômage est dramatique et que tout l’argent jeté par la fenêtre aurait pu être utilisé autrement.

Déjà, la carrière de Dioré à Saint-André va démonter une zone agricole. Les camions vont passer tous les jours près des écoles. On ajoute la carrière de la Ravine du Trou, alors que l’Ouest représente un atout touristique majeur pour La Réunion. N’oublions pas que le tourisme apporte autant que la canne à sucre. D’ailleurs, le transfert de l’eau va permettre aux habitants de cette zone de développer l’agriculture et la canne à sucre.

Saint-Paul n’est pas épargné. Après Piton Défaud, la mairie de Saint-Paul va autoriser une carrière à ciel ouvert sur le site de Bellevue à La Saline-Les-Bains au milieu d’habitations et dans la zone touristique. C’est une aberration écologique, un drame pour les riverains et une entaille à l’économie touristique. Toute l’île est concernée.

On sait bien qu’il y aura une intensification de la circulation des camions sur nos routes à cause de l’exploitation des carrières. Tout le monde est concerné. Oui, nos portefeuilles aussi. Pas seulement à cause des dettes de la Région. Actuellement, les taux de prêt sont faibles. Nos jeunes peuvent encore espérer d’avoir un jour leur propre logement. Mais c’est fini avec la NRL. Il ne reste plus rien pour construire. Les prix des matériaux vont flamber, car tout sera absorbé par la NRL. Surtout pour la digue, qui pourtant a encaissé d’un avis « défavorable » par tous les experts et scientifiques.

Actuellement, le dossier public montre bien que tout n’a pas été analysé. Toutes les garanties ne sont pas précisées et la réaction de la population est tout à fait justifiée. Encore une conséquence du mauvais choix de la route littorale, et en particulier de la digue qui va engloutir tous les matériaux disponibles à venir.

B. Lebon

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter