Categories

7 au hasard 20 août 2012 : Des requins et des hommes - 20 février : Ensoleillement, vent, océan, volcan : Outre-mer gagnant - 13 septembre 2015 : Médiathèque Cimendef : un symbole de résistance - 3 août 2015 : Jeremy Corbyn, pro-chagossien, en tête des sondages - 10 mai 2015 : Quand la Région Réunion trafique la traduction (Vidéo) - 5 novembre 2013 : Les 7 ruines de la honte - 1er octobre 2014 : Toi aussi, fais ton cinéma 100% péï ! - 22 avril 2015 : Le Port : une jeune ville de 120 ans - 7 mars 2013 : La journée internationale de l’infâme - 20 juin 2013 : « Dites la vérité ! » -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Domin lé dan nout dé min > Mickaël Dejean : prix du jury pour son bureau sans vis cachées

Jeune designer réunionnais

Mickaël Dejean : prix du jury pour son bureau sans vis cachées

27 septembre 2014
Nathalie Valentine Legros
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

Le Réunionnais Mickaël Dejean vient de remporter le prix du jury remis à l’occasion de la « Paris Design Week » du 6 au 13 septembre 2014. L’œuvre primée est un bureau aux lignes épurées conçu selon un système simple et ingénieux d’emboitement. Sans clou, sans vis, sans colle. Focus sur ce jeune « poète industriel » comme il se définit lui-même qui perce à Paris dans le monde très sélectif du design, exprimant avec talent une part de ce que nous appelons le « génie réunionnais ». Gout a nou !

Mickaël Dejean, à l’aise dans un fauteuil de sa création intitulé "Backstage". Fauteuil déhoussable composé d’une structure en acier recouverte de 4 pièces de tissu. "Afin de remplacer les ressorts traditionnels, j’utilise la flexibilité des tubes d’acier", explique Mickaël Dejean.

Il suffisait d’y penser... C’est effectivement la réflexion qui nous vient à l’esprit devant l’œuvre de Mickaël Dejean, tant elle paraît simple. Et cette réflexion est certainement le trait commun à toute création générée par une subtile alchimie entre poésie, simplicité et génie !

Mickaël Dejean se définit lui-même comme un « poète industriel », résumant ainsi en une formule éclairante les itinéraires improbables qu’emprunte souvent le mystérieux processus de création. L’itinéraire de Mickaël commence le 25 septembre 1986 à Saint-Denis de La Réunion où il voit le jour. Ses origines réunionnaises vont d’ailleurs influencer son inspiration comme par exemple avec ce sac de plage appelé « Voov ».

Reprenant la technique des anciens pour la fabrication de vouves destinés à la pêche aux bichiques, Mickaël a imaginé un sac « composé d’une structure aérée qui permet de garder au sec ses affaires de bain ». L’esthétique est ici une valeur qui, bien que conditionnée par les contraintes d’un objet qui doit être pratique, reste dominante. « Il suffit tout simplement de secouer le sac à la manière des maracas, afin d’enlever les grains de sable rebelles », explique Mickaël Dejean.

"Agrafes", prix du jury du "Rado Star Prize France" : une table en chêne retenue par des pieds en acier nickelé en forme d’agrafe. Les deux bases en tube cintré traversent le plateau par deux découpes créées dans le bois afin de stabiliser l’ensemble. Cet assemblage ne nécessite aucune vis, ni clou ou colle. Les découpes servent aussi comme passage de câbles informatiques, libèrant l’espace des jambes sous le bureau.

C’est à l’École Supérieure d’Art La Réunion, basée au Port, que Mickaël Dejean entame son cursus et obtient son diplôme « option design et mode » en 2009. Il est ensuite diplômé de l’ECAL (Ecole cantonale d’art de Lausanne) en « design industriel » en 2012.

Son parcours l’amène par ailleurs à participer à de nombreuses expériences : lauréat du concours trophée Mascarin (Festival du Film de la Réunion, Saint-Paul, 2007), performance ICARE avec Richard Purdy (Sainte-Clotilde, 2009), performance avec Jack Beng-Thi (Sainte-Rose, 2009), diverses expositions collectives notamment dans le cadre de la Fédération Française de Design au Carrousel du Louvre, etc.

"Agrafes", de Mickaël Dejean. Prix du jury Rado.

Designer chez « Arik Levy Studio » à Paris en 2013-2014, il est désormais « designer industriel et produit indépendant » et a intégré le collectif « FFD » (Fédération Française de Design) fondé en 2013 et composé de 21 designers.

C’est donc une nouvelle génération de designers qui s’est retrouvée à Paris du 6 au 13 septembre à l’occasion de la « Paris Design Week » à la Cité de la Mode et du Design, un rendez-vous majeur pour les créateurs et les designers... « avec notamment « now ! le Off », épicentre de la manifestation et point de convergence de la jeune création. Un évènement qui affirme sa vocation à célébrer la création et à partager, avec un public français et international toujours plus large, les tendances émergentes de l’année, pour faire une démonstration du dynamisme de Paris, Capitale de la Création ! »

C’est dans ce cadre que Mickaêl Dejean a exposé ses collections et notamment son bureau « Agrafes » qui a retenu l’attention du jury du « Rado Star Prize France », concours design grand public organisé par la grande marque horlogère Rado. Il s’agit, à travers ce concours d’offrir un tremplin à la carrière de jeunes talents et de récompenser les projets design les plus novateurs.

"Agrafes". Détail.

Avec « Agrafes », Mickaël Dejean a réuni différents critères déterminants aux yeux du jury de professionnels... « Cette idée novatrice, le mélange de matériaux utilisés dans ce projet ainsi que son design épuré sont les raisons pour lesquelles le Jury du « Rado Star Prize France » 2014 ont distingué Mickaël Dejean comme gagnant », précise le site de Rado.

En remportant le prix du jury, Mickaël Dejean inscrit ainsi durablement son nom dans l’univers prestigieux du design international. Et démontre que décidément, les Réunionnais ont du talent ! Gout a nou !

Nathalie Valentine Legros


Crédit photos : Mickaël Dejean

"Agrafes". Profil.

Le bureau "Agrafes" démonté.

Mickaël Dejean, sur le solide bureau "Agrafes".

"Voov", prototype de sac de plage inspiré des vouves traditionnels. Création de Mickaël Dejean.

"Agrafes" au "Now le Off" - Cité de la Mode et du Design - "Paris Design Week 2014".

Photo parisdesignweek.fr

Nathalie Valentine Legros

Journaliste, Écrivain.
Twitter, Google+.

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter