Categories

7 au hasard 19 novembre 2014 : « Nous condamnons les promesses aux groupements sectaires ou communautaires » - 3 juin 2013 : Un lapsus de bon tonneau - 16 avril 2016 : Le FN tient au secret des affaires - 31 mars 2015 : Protéger sans interdire... c’est possible ? - 17 avril 2016 : Un lac secret dans les hauts de La Réunion - 18 novembre 2013 : Au nom de la Reine, du Roi et du Guetteur... - 21 mars 2014 : Pauvre Émilie Albertini ! - 2 février 2016 : « El Club », le dernier d’un cinéaste hors norme - 17 juin 2014 : « Poutine, trou du cul ! » : du langage diplomatique ? - 11 février 2015 : Sur les lèvres des « belles créoles » -

Accueil > Domin lé dan nout dé min > Courrier des internautes > Médiathèque Cimendef : un symbole de résistance

Communiqué du CRAN

Médiathèque Cimendef : un symbole de résistance

13 septembre 2015
Erik Murin, CRAN
fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF
Version imprimable de cet article Version imprimable

La médiathèque Cimendef devient au fur et à mesure un symbole de résistance et d’alerte face à la servitude politique qu’on souhaite imposer à la conscience du peuple réyoné.

Le CRAN Réunion réaffirme son soutien au « collectif Cimendef », des citoyens, des acteurs culturels, des membres d’associations qui continuent à dénoncer le contresens sociétal des élus de Saint-Paul et ceux de La Région Réunion. Ces élus, ils sont instrumentés, le dynamitage politique d’une médiathèque pour l’un, et un rachat de circonstance pour l’autre.

Le CRAN Réunion soutient le recours en justice porté par le collectif Cimendef, pour comprendre l’exactitude de cette transaction politique, pour avoir une lisibilité juridique du processus de conformité de ce rachat, pour le respect des règles en vigueur.

Dans le droit français, une représentativité morale, physique ou citoyenne est libre de questionner le juridique pour se prononcer sur un conflit d’intérêt.

Le CRAN demande à la Mairie de Saint-Paul, de faire preuve de respect envers le collectif Cimendef, d’éviter un positionnement médiatico-politique prématuré, d’éviter des conclusions actives, d’éviter une tentative d’entrave à la liberté d’action.

Le CRAN Réunion se place auprès des 130.000 personnes (16 ans à 65 ans) prisonnières de l’illettrisme à La Réunion, des 104.000 Saint-Paulois qui sont privés d’un outil d’excellence culturel sur un territoire.

Le CRAN est solidaire de l’ensemble des citoyens qui fréquente les 24 cases lire à La Réunion, dont 4 instaurés à Saint-Paul par la Région Réunion ; d’où l’urgence d’agir vite sur ce micro territoire.

La médiathèque Cimendef devient au fur et à mesure un symbole de résistance et d’alerte face à la servitude politique qu’on souhaite imposer à la conscience du peuple réyoné.

Erick Murin
Responsable du CRAN Réunion

A lire aussi :

Partager

Réagissez à cet article

comments powered by Disqus

Abonnez-vous à la Newsletter

Image Newsletter